Modifié le 30 octobre 2017

Le prix des transports ne baissera pas avec la TVA, malgré Monsieur Prix

Deux trains RER en gare de Renens lors d'une visite de presse du chantier des CFF.
Le Surveillant des prix Stefan Meierhans estime à 20 millions de francs l'argent économisé par la branche des transports publics. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Alors que les prix des transports publics resteront stables en 2018 malgré la baisse de la TVA à partir du 1er janvier prochain, le Surveillant des prix a promis d'exercer une pression sur les CFF en faveur des clients.

La baisse de 0.3 points de la TVA en 2018 ne sera pas reportée sur les usagers, selon les déclarations de l'Association de transports publics CH-Direct dans les colonnes de la NZZ am Sonntag. 

"C'est une attitude commerciale peu engageante envers la clientèle, critique la conseillère nationale Lisa Mazzone (Les Verts/GE), également vice-présidente de l'Association transport et environnement (ATE). "Je regrette que les CFF n'ont pas saisi cette occasion de soigner le rapport à leur clientèle."

>> Ecouter sa réaction:

La conseillère nationale Lisa Mazzone (Verts-GE).
La Matinale - Publié le 30 octobre 2017

Responsabilité particulière

Si toute l'économie est concernée par cette baisse, le Surveillant des prix Stefan Meyerhans estime néanmoins que les entreprises en mains publiques comme les CFF ou la Poste ont une responsabilité particulière de rendre aux clients la réduction de la TVA.

Or, les sommes en jeu sont loin d'être anecdotiques. Le préposé fédéral estime à 20 millions de francs l'argent économisé par la branche des transports publics.

"Pression" pour une répercussion

La Poste, qui évoque de son côté 8 millions de francs par an, est déjà en discussion pour trouver un moyen de restituer cette somme à ses clients.

Pour ce qui est des CFF, Stefan Meyerhans promet de mettre la pression pour obtenir une répercussion sur les clients.

A noter que chaque changement de taux impose des adaptations aux entreprises. Le coût, estimé par l'administration fédérale, est compris entre 150 et 200 millions de francs pour l'ensemble de l'économie.

Stéphane Deleury/kkub

Publié le 30 octobre 2017 - Modifié le 30 octobre 2017

Baisse de la TVA prévue pour les retraites

Les 0.3 point retranchés à la TVA en 2018 devaient revenir à l'AVS grâce à la réforme des retraites, rejetée par le peuple dans les urnes le 24 septembre dernier.