Modifié le 24 septembre 2017

Les dynamiques cantonales sur la question des retraites bouleversées

Traditionnellement plus enclins à soutenir les réformes du système de retraites, les cantons de Genève et de Vaud ont refusé dimanche la Prévoyance 2020. Le Tessin ou Neuchâtel, d'ordinaire réticents, ont à l'inverse voté pour.

Seulement 39,7% de oui contre 60,3% de non. Le refus est sans appel: les Genevois ne veulent pas de la réforme de la prévoyance vieillesse défendue par le conseiller fédéral socialiste Alain Berset. Avec les Vaudois (50,9% de non), ce sont les seuls Romands à s'être prononcés contre.

Traditionnellement pourtant, les deux cantons lémaniques avaient jusqu'ici toujours été parmi les plus importants soutiens aux réformes liées aux retraites, même lorsque celles-ci étaient refusées.

Lors de la votation sur la dixième révision de l'AVS en 1995, approuvée à 60,7% par le peuple suisse, Vaud avait même été, avec Zurich, le canton où le oui avait été le plus marqué.

Il en fut de même lors des scrutins sur la onzième révision de l'AVS en 2004 (45,9% de oui) et sur la modification de la loi sur la prévoyance professionnelle (42,3% de oui), tous deux étant pourtant largement balayés par le peuple.

De nombreux cantons alémaniques, à l'instar d'Argovie, Saint-Gall ou Soleure, se trouvent dans le même cas de figure que Genève et Vaud.

Tendances contraires au Tessin, à Neuchâtel et à Fribourg

De manière générale, les dynamiques cantonales ont été largement transformées lors de cette votation.

Ainsi, le Tessin s'était toujours montré très en retrait au moment de se prononcer en faveur des réformes du système de prévoyance, allant même jusqu'à largement rejeter la dixième révision de l'AVS contrairement à la quasi totalité du pays (70,3% de non). Sur la Prévoyance 2020 cependant, les Tessinois ont accepté à 53,9% l'objet porté par Alain Berset. Il est à noter que, contrairement à l'UDC, la Lega a appelé à voter oui.

Bien que moins prononcé, un constat similaire est observable à Neuchâtel et à Fribourg. Farouchement opposés aux dernières propositions de modifications du système des retraites, les deux cantons ont changé de position dimanche, avec respectivement 51,9% et 54,1% de oui.

>> Revivre cette journée de votation: Les Suisses ont rejeté la réforme des retraites d'Alain Berset

Kevin Gertsch

Publié le 24 septembre 2017 - Modifié le 24 septembre 2017