Le suivi en direct des votations fédérales du 24 septembre.

Votations du 24 septembre

Publié le 24 septembre 2017 - Modifié le 24 septembre 2017

Retour sur les moments forts du rejet de la réforme des retraites

- La prévoyance vieillesse a été enterrée dimanche par les citoyens suisses. Le refus a atteint 52,69% dans les urnes, selon les résultats définitifs. Sept cantons ont toutefois dit oui, dont Zurich et Berne. Le relèvement de la TVA a lui aussi été rejeté, mais de peu, à 50,05%.

- Concernant les cantons romands, c'est le Jura qui a apporté le plus fort soutien à la PV2020, à 56,8%. Suivent Fribourg (54,1%), Neuchâtel (51,8%) et le Valais (50,4%), alors que Genève a nettement voté non au projet du Conseil fédéral, à plus de 60%. Les Vaudois ont dit non à la prévoyance vieillesse et oui à au financement de l'AVS. De son côté, Berne a accepté cet objet avec 29 voix d'écart.

- En charge du projet, Alain Berset a reconnu sa défaite devant la presse, estimant que le problème restait entier. Le ministre entend réunir les acteurs concernés pour évaluer l'avenir des retraites, sans fixer de calendrier.

- Autre objet soumis aux Suisses, l'arrêté sur la sécurité alimentaire est nettement accepté par 78,73% de la population et tous les cantons.

- Le taux de participation s'élève à 46,66% au niveau suisse pour les deux objets en lien avec la prévoyance et à 46,4% pour la sécurité alimentaire.

- Concernant les objets cantonaux, les Genevois ont accepté un renforcement des droits populaires. A Neuchâtel, la construction d'un nouvel hôtel judiciaire à La Chaux-de-Fonds a été rejetée par les citoyens, alors que le principe de circonscription unique a été adopté.

Suivi assuré par Jessica Vial et Frédéric Boillat

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 21h25

    Une journée noire pour PV2020

    Le projet Prévoyance 2020 a échoué devant le peuple dimanche, remettant à plus tard une réforme des retraites.

    >> La synthèse concernant le scrutin de la Prévoyance 2020:

    Genève, Vaud et une majorité de cantons alémaniques écartent la PV2020 

  • 21h15

    Plaidoyer pour l'article sur la sécurité alimentaire

    Très attachés à la sécurité alimentaire, les Suisses ont accepté dimanche par 78,7% de compléter la Constitution avec un article sur le sujet. Les Romands ont été les plus enthousiastes.

    >> La synthèse concernant la votation sur la sécurité alimentaire:

    L'article sur la sécurité alimentaire séduit plus de trois votants sur quatre 

  • 19h50

    Une victoire pour la gauche de la gauche

    Pour les militants de gauche opposés au projet PV2020, le résultat est à mettre à leur actif.

    >> Le reportage du 19h30:

    Retraites: syndicats et gauche de la gauche satisfaits
    19h30 - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 19h45

    La droite pousse pour une réforme

    Pour la droite, la victoire est discrète, compte tenu de l'urgence à réformer le système des retraites.

    >> Le reportage du 19h30:

    Pour la droite, il y a urgence à réformer les retraites
    19h30 - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 19h40

    Alain Berset: "Il n'y a pas de plan B"

    Danhs un entretien accordé au 19h30 de la RTS, le conseiller fédéral en charge du dossier, a indiqué qu'il n'y avait pas de "plan B" sur la table après l'échec de la réforme PV2020.

    >> L'entretien avec Alain Berset:

    Retraite: échec politique pour le conseiller fédéral Alain Berset
    19h30 - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 18h55

    Quel avenir pour les retraites?

    Christian Levrat (PS/FR), Yannick Buttet (PDC/VS), Céline Amaudruz (UDC/GE) et Christian Lüscher (PLR/GE) débattent dans Forum de l'avenir des retraites après l'échec du projet d'Alain Berset.

     

    Pour Christian Lüscher, "si on se retrouve aujourd'hui dans cette situation, ce n'est pas la faute d’Alain Berset, mais celle des socialistes et de certains PDC".

     

    Quant à Christian Levrat, il avertit que son parti a déjà tracé trois lignes rouges: "Nous combattrons toutes baisses des rentes, toutes hausses de l’âge de la retraite au-delà de 65 ans ainsi qu'une hausse de l’âge de la retraite des femmes qui ne soit compensée."

     

    >> L'intégralité du débat:

    Christian Levrat, Céline Amaudruz, Yannick Buttet et Christian Lüscher.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 18h36

    Les dynamiques cantonales sur la question des retraites bouleversées

    Traditionnellement plus enclins à soutenir les réformes du système de retraites, les cantons de Genève et de Vaud ont refusé dimanche la Prévoyance 2020. Le Tessin ou Neuchâtel, d'ordinaire réticents, ont à l'inverse voté pour.


    >> Lire notre éclairage: Les dynamiques cantonales sur la question des retraites bouleversées

  • 18h25

    L'analyse des présidents de parti

    Interrogés ensemble par SRF, les présidents des quatre partis gouvernementaux livrent leur analyse du scrutin.

     

    Petra Gössi (PLR): "Je suis soulagée qu'on n'ait pas accepté une réforme fantôme. Maintenant, la voie est ouverte à une nouvelle réforme de l'AVS sur des bases plus saines."

     

    Albert Rösti (UDC): "Le camp bourgeois a clairement gagné. Les gens ont compris que la réforme aurait conduit à une société avec deux vitesses. Les retraités d'aujourd'hui n'auraient rien eu. D'autre part, j'ai entendu de nombreux jeunes qui disaient que leur pension n'était pas assurée."

     

    Gerhard Pfister (PDC): "J'attends maintenant que les vainqueurs de la votation présentent un nouveau projet d'ici fin 2018."

     

    Christian Levrat (PS): "Les opposants au projet de loi ont réussi à répandre l'incertitude chez les jeunes et les personnes âgées. Le résultat ne doit toutefois pas être interprété comme un signal de réduction des rentes."

  • 18h12

    Le résultat de votation le plus serré de tous les temps

    La votation sur le relèvement de la TVA pour financer l'AVS s'inscrit comme le scrutin fédéral le plus serré de tous les temps.


    Selon le décompte provisoire, l'objet n'a été rejeté dimanche que par une différence de 2357 voix, soit 0,1% seulement des votants.


    En juin 2015, la votation sur la redevance radio-TV avait été presque aussi serrée, avec une acceptation par 50,1% et un écart de 3649 voix.

     

    D'autres scrutins avaient aussi connu des résultats très serrés. En 2002, la votation sur l'initiative de l'UDC contre les abus dans l'asile avait été rejetée à 50,1%, soit 4208 voix de différence. En 2009, le passeport biométrique avait, lui, été accepté à 50,1%, ou 5700 voix de majorité.

  • 18h00

    PV2020: les résultats par commune

  • 17h55

    Les milieux économiques divisés sur la réforme des retraites

    "Notre système est aujourd’hui dans une zone dangereuse, nous craignons que nous ne trouvions pas de solution (…) pour l’ensemble de la société et l’économie ce n’est pas bon", estime Ivan Slatkine, président de la Fédération romande des entreprises.

     

    "Il faudra qu’on se mette d’accord sur l’âge de la retraite, point sur lequel il y a encore beaucoup de désaccords », estime de son côté Jean-François Rime, président de l'Union suisse des arts et métiers (USAM).
     

    >> Ecouter le débat entre Jean-François Rime et Ivan Slatkine:

    Jean-François Rime et Ivan Slatkine.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 17h50

    Satisfaction après le oui à la sécurité alimentaire

    Alors que plus de trois Suisses sur quatre ont plébiscité l'arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire, les réactions de satisfaction sont presque unanimes.

     

    Un comité regroupant Verts, PVL, PS, PLR, l'Association des petits paysans et la Fondation pour la protection des consommateurs se réjouit de cette voie vers plus de durabilité, mais il salue aussi l'ouverture au marché. "Le contre-projet permet toujours de conclure des accords de libre-échange avec d’autres pays qui contribuent à un développement durable de l’agriculture".

     

    Les organisations environnementalistes BirdLife Suisse, Greenpeace, Pro Natura et WWF Suisse expriment aussi leur satisfaction. A leurs yeux, le plébiscite de dimanche constitue un "mandat clair" du peuple "en faveur d’une agriculture plus durable et plus écologique".

     

    L'Union suisse des arts et métiers était une des rares organisations à prôner le "non". Si cette décision est à respecter, il ne doit toutefois pas en découler de nouveaux droits à des subventions ni de réglementations supplémentaires. Et la politique agricole ne doit pas entraver les accords internationaux de libre-échange, écrit l'Usam.

     

    >> Ecouter le débat entre Adèle Thorens (Verts/VD) et Jacques Bourgeois (PLR/FR):

    Adèle Thorens et Jacques Bourgeois.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

    >> Lire aussi: L'article sur la sécurité alimentaire séduit plus de trois votants sur quatre

  • 17h40

    PV2020: "Un jour ni rose ni noir pour les femmes"

    "C’est un jour ni rose ni noir pour les femmes, mais un jour gris. Nous n’avons réglé aucun problème et on est face à un blocage politique", estime Véronique Polito, membre du comité directeur du syndicat Unia.

    On a un système de retraites qui est discriminatoire pour les femmes, la situation que la réforme devait régler.

    Véronique Polito, membre du comité directeur d'Unia

    En revanche, pour la députée genevoise d'Ensemble à Gauche Jocelyne Haller, "la piste est précisément d'appliquer la loi sur l'égalité salariale". "Le Parlement doit entendre l'avertissement qui lui est donné aujourd'hui", souligne-t-elle.

     

    >> Ecouter le débat entre Véronique Polito et Jocelyne Haller dans Forum:

    Véronique Polito et Jocelyne Haller.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 17h35
    Argovie drapeau.

    Baden (AG) évince Geri Müller

    L'ex-conseiller national Geri Müller, qui briguait à nouveau la mairie de Baden (AG), n'a pas été réélu. Le politicien, qui avait fait parler de lui en 2014 pour s'être pris en photo nu dans son bureau, n'a pas non plus réussi à se faire élire comme membre ordinaire de l'exécutif de la ville.


    Le septième siège va se jouer entre la socialiste Karin Bächli et l'indépendante Sandra Kohler.
     

    Geri Müller était maire de Baden depuis 2013 et membre de l'exécutif depuis 2006.

     

  • 17h25

    Coalition improbable entre le PLR, l'UDC et l'extrême gauche

    Le projet de réforme des retraites a été rejeté par la population grâce à une coalition improbable entre le PLR, l'UDC et l'extrême gauche.

     

    >> L'analyse de Patrick Le Fort:

    Une affiche contre la réforme des retraites dans les rues de Lausanne.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 17h15

    Les retraites, un système impossible à réformer?

    Aucune réforme des retraites n'a passé la rampe depuis 20 ans en Suisse. La dernière révision acceptée par le peuple remonte à 1997. Le système est-il impossible à réformer?
     

    >> L'analyse de Vincent Bourquin:

    Vincent Bourquin.
    Forum - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 17h00

    Pas de "Roestigraben" social

    Les votations fédérales sur la politique sociale ont souvent conduit à des résultats opposés entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. Cela n'a pas été le cas dimanche avec aussi une division de la Suisse romande.

     

    Il y a un an, l'initiative "AVSplus" avait été majoritairement soutenue en Suisse romande, Valais et Fribourg faisant exception. En 2014, la Suisse alémanique avait rejeté le projet de caisse maladie unique tandis que la Suisse romande l'avait approuvé.

     

    En 2013, Romands et Alémaniques étaient en revanche plus proches dans leur soutien à un article constitutionnel sur la famille. C'est aussi contre la volonté de la Suisse romande que la révision de la loi sur l'assurance chômage avait passé la rampe en 2010.

     

    Les cantons latins ont pu fêter un rare succès en politique sociale en 2004, lorsqu'ils ont vu s'imposer l'assurance maternité.

  • 16h45

    La réaction d'Alain Berset

    Le problème du financement de l'AVS reste non résolu

    Alain Berset
     

    Devant la presse, Alain Berset a pris note du résultat et reconnu la défaite, même si elle n'est pas écrasante à ses yeux. "Il convient d'analyser les conséquences sur la prévoyance vieillesse", a ajouté le conseiller fédéral pour qui "la discussion se poursuivra sur des bases nouvelles".

     

    Interrogé sur les raisons de la défaite, le ministre de l'Intérieur a refusé de se prononcer, estimant qu'il était "trop tôt pour tirer des conclusions" mais a reconnu que le dossier était "complexe et compliqué à expliquer". Le conseiller fédéral a réclamé du temps pour interpréter ces chiffres.

     

    "Le problème du financement de l'AVS reste non résolu", a ajouté le Fribourgeois. Et de préciser que le Conseil fédéral allait maintenant réunir "rapidement" les acteurs concernés pour faire le point, analyser ce résultat et trouver un chemin pour stabiliser les 1er et 2e pilier. Alain Berset s'est toutefois refusé à fixer un calendrier.

     

    Alain Berset réagit au rejet de la prévoyance vieillesse
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 16h40

    Les cartes des résultats par canton





     

  • 16h35

    Pas de retraite à 67 ans

    Les Suisses ne verront pas de sitôt l'âge de la retraite grimper à 67 ans pour tous, promet le conseiller national PLR Olivier Feller. "Cette hausse n'est pas à l'ordre du jour, d'autant qu'elle serait balayée par le peuple", selon le membre de l'Alliance des générations (anti-réforme des retraites).

  • 16h30
    Berne drapeau picto romand

    Cinq communes pour une fusion dans le Jura bernois

    Un vote consultatif était organisé dans le Jura bernois sur l'idée d'une fusion de communes dans le vallon de Saint-Imier. Les communes de Saint-Imier, Cormoret, Courtelary, Renan et Sonvilier ont dit oui à plus de 60%. En revanche, La Ferrière et Villeret n'ont pas souhaité se joindre au projet.

     

    Un comité de pilotage va désormais être mis en place dans les communes qui ont dit oui. Une votation formelle sur la fusion ne devrait pas intervenir avant 2020.

  • 16h25

    46,66% de participation

    Le taux de participation au scrutin de dimanche au niveau suisse s'élève à 46,66% pour les deux sujets liés à la prévoyance, et à 46,4% pour la sécurité alimentaire.

  • 16h22
    Zurich drapeau

    Zurich dit "oui" au premier centre de procédures d'asile accélérées

    Le premier centre fédéral de procédures d'asile accélérées ouvrira bien ses portes en 2019 à Zurich, après une phase d'essai de cinq ans. Les citoyens de la ville ont donné dimanche leur feu vert à un crédit de 24,5 millions de francs pour son installation définitive.

  • 16h15

    Quelques réactions politiques sur Twitter

     

     

     

  • 15h55

    L'analyse d'Alain Rebetez

    La droite ne fête pas la victoire car elle sait que les réformes à venir ne vont pas être faciles

    Alain Rebetez
     

    Alain Rebetez analyse le rejet de la prévoyance vieillesse 2020: "La droite ne fête pas la victoire car elle sait que les réformes à venir ne vont pas être faciles"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 15h46

    Résultats définitifs

    La Prévoyance vieillesse 2020 a été rejetée à 52,69% et son financement via un relèvement de la TVA de justesse par 50,05% des citoyens et la majorité des cantons.

    En revanche, les Suisses ont accepté dimanche par 78,73% de compléter la Constitution par un article concernant la sécurité alimentaire.

  • 15h42

    Triple oui à Zurich

    Les Zurichois ont dit oui à la réforme de la prévoyance vieillesse à 50,93%, mais aussi au relèvement de l'AVS à 54,35%.
     

    Ils ont également largement soutenu le contre-projet sur la sécurité alimentaire (77,25% de oui).

  • 15h30

    Où trouver l'argent pour financer l'AVS?

    Après le rejet de la prévoyance vieillesse, la question se pose désormais de savoir où trouver l'argent pour financer l'AVS. L'avis de Manfred Bühler (UDC/BE), Yannick Buttet (PDC/VS) et du politologue Andreas Ladner

     

    Augmenter la TVA pour financer l'AVS est une piste à explorer

    Manfred Bühler (UDC/BE)
     

    Manfred Bühler (UDC-BE): "Augmenter la TVA pour financer l'AVS est une piste à explorer"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017

     

    Il n'y a pas beaucoup de solutions pour trouver d'autres moyens de financement de l'AVS

    Yannick Buttet (PDC/VS)
     

    Yannick Buttet (PDC-VS): "Il n'y a pas beaucoup de solutions pour trouver d'autres moyens de financement de l'AVS"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017

     

    On parle toujours de maintenir les rentes mais certaines personnes ont bien assez et d'autres pas assez

    Andreas Ladner
     

    Andreas Ladner: "On parle toujours de maintenir les rentes mais certaines personnes ont bien assez et d'autres pas assez"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 15h21
    Tessin drapeau

    Oui à l'éducation civique au Tessin

    Les élèves tessinois auront au moins deux heures d'éducation civique par mois. Le peuple a approuvé à 63,4% une modification de la loi scolaire dans ce sens. Selon le responsable de l'éducation Manuele Bertoli, elle pourrait entrer en vigueur dès la rentrée 2018.

  • 15h17
    Berne drapeau picto romand

    Feu vert pour le campus HES à Bienne

    Plus rien ne s'oppose à la construction du campus Biel/Bienne de la HES bernoise. Les citoyens biennois ont accepté l'octroi en droit de superficie au canton de Berne de l'aire qui abritera le nouveau bâtiment. Ils ont aussi approuvé un crédit de 14,5 millions qui permet à la Ville de racheter les dernières parcelles de ce site qui appartiennent encore à des privés.

     

    Ce crédit de 14,5 millions de francs servira également à financer partiellement la démolition des bâtiments, l'assainissement des sols ainsi que des fouilles archéologiques. Tous les partis politiques recommandaient d'accepter ces deux objets.

     

    Ce campus pour les départements technique et informatique ainsi qu'architecture, bois et génie civil de la HES bernoise verra le jour au sud de la gare. L'ouverture de cet établissement est prévue pour septembre 2022.

  • 15h12

    "Réforme ambitieuse" ou "promesses qui ne se financent pas"?

    "Préfère-t-on des acquis fragiles ou une réforme ambitieuse? Difficile à dire…", s'interroge la conseillère aux Etats socialiste vaudoise Géraldine Savary (PS/VD) en réaction au rejet par le peuple de la réforme sur la prévoyance vieillesse.

     

    "On ne peut pas se faire durablement des promesses qui ne se financent pas", rétorque le conseiller national PLR genevois Benoît Genecand.

    C’est aux opposants de faire des propositions, il leur revient de prendre des décisions… Bonne chance pour trouver une solution!

    Guillaume Barazzone, conseiller national PDC
    "L’erreur fondamentale a été de proposer une AVS light avec ces 70 francs. Le peuple a fait preuve d’un certain bon sens", ajoute Raymond Clottu, conseiller national UDC neuchâtelois.

    >> Ecouter le débat dans l'émission spéciale de la radio:

    Raymond Clottu, Guillaume Barazzone, Benoît Genecand et Géraldine Savary.
    Emission spéciale de l'Info - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 15h10

    Non à la PV2020: première analyse

    Pour Giuliano Bonoli, professeur de politique sociale à l'IDHEAP, il sera intéressant de voir qui a voté de manière dissonante sur les deux objets. A ses yeux, il s'agit sûrement de la gauche et des personnes âgées.

     

    >> Son interview dans l'émission spéciale de la radio:

    Une hypothèse est que les gens n’ont pas compris le lien entre les deux objets ou alors il y a eu un côté émotionnel, on n’a pas voulu dire oui à une chose, comme relever l’âge de la retraite des femmes

    Giuliano Bonoli

    Le professeur Giuliano Bonoli.
    Emission spéciale de l'Info - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 15h02
    Zurich drapeau

    Fin de l'aide sociale pour les réfugiés admis provisoirement à Zurich

    Les réfugiés admis provisoirement n'auront plus accès à l'aide sociale dans le canton de Zurich. Ils ne toucheront plus que l'aide d'urgence, comme c'est souvent le cas dans les autres cantons. Les citoyens zurichois ont mis un terme dimanche à une quasi-exception.

     

    Selon ce résultat provisoire, 69,08% des Zurichois approuvent ce changement de régime, mais les résultats manquants de plusieurs arrondissements de la ville de Zurich ne peuvent  plus faire pencher la balance en faveur du "non".

     

    Les citoyens reviennent sur leur décision de 2011 d'accorder l'aide sociale aux réfugiés qui n'ont pas obtenu l'asile mais uniquement le droit de séjourner provisoirement en Suisse (permis F).

  • 15h00
    Vaud drapeau picto romand

    Nyon dit non à l'octroi d'une parcelle pour l'EVAM

    Les Nyonnais ont refusé à 55% d'octroyer un terrain à l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). L'objectif était de construire un foyer de requérants d'asile qui pouvait accueillir jusqu'à 180 personnes.

    >> Lire: La construction d'un centre pour requérants est refusée à Nyon 

  • 14h56

    Trois fois oui au Tessin

    Le canton du Tessin a accepté les trois objets en votation. La réforme de la prévoyance vieillesse a recueilli 53,9% des suffrages favorables.

     

    Les Tessinois ont aussi soutenu le relèvement de la TVA pour financer l’AVS par 55,2% des voix.

     

    C’est également oui à la sécurité alimentaire, avec 87,7% des suffrages.

  • 14h53
    Grisons drapeau

    Une patinoire neuve à Davos

    La patinoire de Davos où le HC Davos s'entraîne depuis 35 ans pourra être rénovée par étapes avec un crédit de 25,5 millions de francs. Les citoyens ont accepté par 84% cette enveloppe. L'assainissement commencera dès l'année prochaine et devrait être terminé en 2020.

     

    Le HC Davos pourra ainsi fêter son centenaire dans un stade remis complètement à neuf. La nouvelle arène comptera 6577 places, soit 223 de moins qu'aujourd'hui. Le canton mettra cinq millions de francs à cette rénovation.

  • 14h50

    La réaction des Jeunes socialistes

    Les femmes ont dit non à l'augmentation de l'âge de la retraite sans égalité salariale

    Tamara Funiciello (Jeunesse socialiste suisse)
     

    Tamara Funiciello (Jeunesse socialiste suisse): "Les femmes ont dit non à l'augmentation de l'âge de la retraite sans égalité salariale"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 14h45

    Un tout petit oui à la réforme des retraites dans le canton de Berne

    Le canton de Berne a dit oui à la réforme du financement de l’AVS par un relèvement de la TVA par 52,95% des suffrages.

     

    La réforme des retraites a recueilli 50% de oui et 50% de non. La balance a penché en faveur du oui au nombre de voix: 164'895 suffrages favorables contre 164'866 défavorables, soit 29 voix d'écart.

     

    La sécurité alimentaire a été soutenue par 75,99% des votants.

  • 14h37

    Genève a rejeté la PV2020

    Genève est le seul canton romand à avoir rejeté les deux objets liés à la prévoyance vieillesse. Les citoyens du canton ont dit non à 60,28% au projet d'Alain Berset. Ils ont aussi refusé le financement additionnel de l'AVS à 57,43%.

     

    Les Genevois ont en revanche déposé un oui massif à la sécurité alimentaire, à 88,33%.

  • 14h31

    Un non et un oui Vaudois sur les retraites

    Les Vaudois ont refusé la Prévoyance vieillesse 2020 d’un cheveu, à 50,89% des voix. Ils ont en revanche dit oui au financement additionnel de l’AVS, par 52,07% des suffrages.

     

    La sécurité alimentaire a elle été plébiscitée, à 92,03% des voix.

  • 14h30

    AVS: dans l'attente d'un plan B

    Les réactions de Yannick Buttet (PDC/VS), Manfred Bühler (UDC/BE) et Rebecca Ruiz (PS/VD) sur la prévoyance professionnelle.

     

    On attend maintenant le fameux plan B qui permettra de maintenir ce niveau des rentes

    Yannick Buttet (PDC/VS)
     

    Yannick Buttet (PDC-VS): "On attend maintenant le fameux plan B qui permettra de maintenir ce niveau des rentes"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017

     

    Le fait des 70 francs supplémentaires est à mon avis un élément qui pèse beaucoup dans la balance

    Manfred Bühler (UDC/BE)

    Manfred Bühler (UDC-BE): "Le fait des 70 francs supplémentaires est à mon avis un élément qui pèse beaucoup dans la balance"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017

     

    Ce qui prédomine aujourd'hui, c'est une grande insécurité quant à l'avenir de ces rentes

    Rebecca Ruiz
     

    Rebecca Ruiz (PS-VD): "Ce qui prédomine aujourd'hui, c'est une grande insécurité quant à l'avenir de ces rentes"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 14h25

    Le régime des retraites "grand perdant"

    "C’est le régime des retraites suisses qui est grand perdant de cette votation (…) Nous nous battrons contre tout relèvement de l’âge de la retraite à l’avenir. Et que nous le voulions ou non, la prochaine réforme coûtera plus cher", regrette le vice-président du syndicat Unia Aldo Ferrari.

    >> Le débat entre Aldo Ferrari et Denis de la Reussille (POP/NE):

    Denis de la Reussille et Aldo Ferrari.
    Emission spéciale de l'Info - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 14h08

    La majorité des cantons rejette la réforme des retraites

    La réforme des retraites a définitivement échoué en votation dimanche. Les femmes pourront continuer à travailler jusqu'à 64 ans. En repoussant son financement via une hausse de la TVA, la majorité des cantons a enterré la Prévoyance vieillesse 2020 d'Alain Berset.

  • 14h07

    Sécurité alimentaire: "confirmation de l'évolution de la politique agricole"

    Le contre-projet à l'initiative "Pour la sécurité alimentaire" est jusqu'ici accepté dans tous les cantons.

    "Ce oui démontre que la population est très sensible à son alimentation de proximité", analyse l’UDC vaudois Jean-Pierre Grin.

     

    "C’est la confirmation de l’évolution de la politique agricole menée depuis ces dernières années, qui a permis de regagner de la crédibilité auprès de la population", abonde Fernand Cuche, ancien conseiller d’Etat (Verts/NE), pour qui "cette initiative a enfoncé des portes déjà ouvertes."
     

    >> Écouter les réactions:

    Jean-Pierre Grin et Fernand Cuche.
    Emission spéciale de l'Info - Publié le 24 septembre 2017

    La population suisse veut garder la main sur le contenu de son assiette et renforcer l'agriculture de proximité.

    Jacques Bourgeois (PLR/FR), président de l'Union suisse des paysans
    >> La réaction de Jacques Bourgeois:

    Jacques Bourgeois (PLR-FR): "La population suisse veut garder la main sur le contenu de son assiette et renforcer l'agriculture de proximité"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 14h06
    Neuchâtel drapeau picto romand

    Non à l'hôtel judiciaire de La Chaux-de-Fonds

    La construction d'un nouvel hôtel judiciaire à La Chaux-de-Fonds a été rejetée par 59,08 des citoyens du canton de Neuchâtel. Ce projet adopté par le Grand Conseil a été combattu par un référendum portant près de 9000 signatures.

    >> Lire: Les Neuchâtelois disent non au pôle judiciaire à La Chaux-de-Fonds

    La circonscription électorale unique a en revanche été acceptée par 57,97% des votants. Ce projet du Conseil d'Etat implique la suppression des six districts électoraux.

     

    La population neuchâteloise accepte par ailleurs de retarder une nouvelle fois l'harmonisation de l'impôt des frontaliers. Elle a voté oui de justesse à ce report, qui donne un bol d'air financier à cinq communes industrielles, dont La Chaux-de-Fonds.

     

  • 14h05

    Trois fois oui à Neuchâtel

    Un triple oui est sorti des urnes à Neuchâtel sur les objets fédéraux. Le canton dit oui à 51,83% à la prévoyance et à 55,73% au financement de l'AVS. Le oui est très net pour la sécurité alimentaire, à 88,06%.

  • 13h59
    Genève drapeau picto romand GE

    Le renforcement des droits populaires accepté à Genève

    Les Genevois se sont prononcés à 62% en faveur de la baisse du nombre requis de signatures pour les initiatives et les référendums, selon des résultats anticipés. L'objet était soumis au référendum obligatoire.

    >> Débat entre Vincent Maître et Jean Batou:

    Une urne de vote.
    Emission spéciale de l'Info - Publié le 24 septembre 2017
     

    >> Lire aussi: Les Genevois acceptent la baisse du nombre requis de signatures pour les initiatives

  • 13h56

    Un triple oui dans le Jura

    Le Jura dit oui à 56,83% à la prévoyance vieillesse et à 57,82% au financement de l'AVS. L'arrêté sur la sécurité alimentaire est adopté à 89,76%. La participation s'est élevée à 43%.

  • 13h51

    Saint-Gall et Appenzell Rhodes-Intérieures disent non aux objets sur la prévoyance

    Les Saint-Gallois ont rejeté le relèvement de la TVA par 56,49% des voix et la réforme des retraites par 59,19% des voix.

     

    En revanche, ils ont largement soutenu le contre-projet à l'initiative sur la sécurité alimentaire, par 72,12% des suffrages.

     

    Les votes sont semblables dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures, qui rejette l'augmentation de la TVA par 62,68% des voix et la Prévoyance 2020 par 63,28% des suffrages.


    La sécurité alimentaire y a également reçu un large soutien.

  • 13h45

    Les Vaudois divisés sur la prévoyance vieillesse

    Les Vaudois devraient refuser la réforme de la prévoyance vieillesse 2020. Le "non" recueille 50,90% des voix après le dépouillement de 96% des bulletins de vote. Ils acceptent en revanche le relèvement de la TVA à 52,02%.

     

    Les résultats du vote sur l'arrêté sur la sécurité alimentaire sont eux bien plus nets. Le "oui" est massif avec 92,02 % des voix.

  • 13:41

    Triple oui dans le canton de Fribourg

    Les Fribourgeois ont accepté les deux objets concernant la prévoyance: ils ont soutenu à 56% le financement additionnel de l'AVS et à 54,12% la réforme des retraites.


    Ils ont aussi largement accepté le contre-projet à l'initiative sur la sécurité alimentaire (85,2% de oui).

  • 13h35

    Deux non et un oui dans six cantons alémaniques

    C'est deux non et un oui pour Argovie, Uri, Schaffhouse, Obwald, Schwyz et Appenzell Rhodes-Extérieures. Les Argoviens ont rejeté la prévoyance vieillesse à 54,23% et la réforme de l'AVS à 56,98%. Les Uranais ont fait de même à 53,82% et 54,80%. Idem pour les Schaffhousois à 53,35% et 56,02%. Les Appenzellois disent non à 57,83% et 60,47%. Pour Obwald, c'est non à 57,36% et 58,32% et pour Schwyz, c'est non à 62,21% et 64,27%.

     

    Les six cantons alémaniques ont en revanche nettement accepté l'arrêté sur la sécurité alimentaire, à plus de 70%.

  • 13h32
    Lucerne drapeau

    Les Lucernois conservent deux langues étrangères au primaire

    Après Nidwald et Zurich, le canton de Lucerne rejette à son tour une initiative réclamant la suppression d'une langue étrangère du programme de l'école primaire. En cas de oui, l'anglais aurait été relégué à l'école secondaire.
     

    >> Plus d'information: Les Lucernois choisissent de garder les deux langues étrangères au primaire

  • 13h25

    Trois fois oui de justesse en Valais

    Le Valais accepte de justesse la réforme des retraites par 50,43% des voix contre 49,57% de non. Le financement additionnel de l'AVS est lui aussi soutenu par 51,95% des votants (48,05% de non).
     

    Le contre-projet à l'initiative "Pour la sécurité alimentaire" est largement soutenu, à 84,30% des suffrages.

  • 13h21

    Les Grisons et Zoug disent non aux deux objets sur la prévoyance

    Aux Grisons, la réforme de la prévoyance vieillesse a été rejetée par 54,2% des votants, de même que son pendant demandant un relèvement de la TVA pour financer l’AVS (52,7% de non).

     

    A Zoug, la réforme des retraites a été rejetée par 57,7% des votants et le relèvement de la TVA par 55% des voix.

     

    Le contre-projet à l’initiative "Pour la sécurité alimentaire" a lui été largement accepté dans les deux cantons.

  • 13h12

    Non aux deux objets sur la prévoyance à Thurgovie

    Dans le canton de Thurgovie, la réforme des retraites est rejetée par 59,9% des votants. Il en va de même pour la réforme du financement de l'AVS, auquel 57,2% des citoyens disent non.

     

    En revanche, 71,4% des Thurgoviens ont accepté l'arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire.

  • 13h10

    Lucerne accepte le relèvement de la TVA mais rejette Prévoyance 2020

    Le canton de Lucerne accepte de justesse la réforme du financement de l'AVS par un relèvement de la TVA à 50,50% des voix contre 49,50% de non. La réforme de la prévoyance vieillesse est en revanche rejetée à 53,64% des voix, contre 46,36% de oui.

    L'arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire est lui soutenu à 75,42% des votants.

  • 13h03

    Premières réactions des parlementaires

    Les conseillers nationaux Guillaume Barazzone (PDC/GE), Céline Amaudruz (UDC/GE) et Jacques-André Maire (PS/NE) réagissent en direct aux premiers résultats.

     

    "Je suis très heureuse des résultats de ce jour (...) Les Suisses ont compris qu’on était mieux sans cette réforme qu’avec (…) Alain Berset va devoir se remettre à l’ouvrage et le Parlement va devoir agir rapidement, car c’est une nécessité d’avoir une réforme", a déclaré Céline Amaudruz.
     


    "On ne résout rien, on peut craindre des blocages (...). On risque d’aller vers des solutions beaucoup plus drastiques", craint de son côté Jacques-André Maire.

     

    Guillaume Barazzone, lui, estime que "le sujet est complexe et il va le rester."

     

    >> Ecouter le débat:

    Céline Amaudruz, Guillaume Barazzone et Jacques-André Maire.
    Le 12h30 - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 13h00

    Vers un rejet de la prévoyance 2020, selon la première projection SSR

    Selon la première projection de l'institut gfs pour le compte de la SSR, la réforme des retraites serait refusée à 53% (avec une marge d'erreur de +/-3%), alors que le financement de l'AVS atteindrait 50% de oui (+/-3%).

     

    L'arrêté sur la sécurité alimentaire serait plébiscité à 79% (+/-3%).

  • 12h58

    Alain Berset semble anticiper le résultat

     

  • 12h51

    Les premières tendances analysées par nos correspondants

    >> Les premières projections et les réactions sur les réseaux sociaux:

    Les citoyens se prononcent notamment sur la réforme de l'AVS.
    Le 12h30 - Publié le 24 septembre 2017

     

    >> L'analyse de notre correspondant au Palais fédéral Thibaut Schaller:

    Thibaut Schaller.
    Le 12h30 - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 12h46

    Bâle-Ville approuve les trois objets

    Après le décompte du vote par correspondance, 53,8% des citoyens du canton de Bâle-Ville disent oui à la réforme de la prévoyance vieillesse et même 55,5% à la hausse de la TVA.

     

    Le vote par correspondance représente environ 95% des voix. La sécurité alimentaire passe la rampe avec environ 76,8% des voix.

  • 12h44

    Vers trois "oui" dans le canton de Fribourg

    Dans le canton de Fribourg, où les bulletins de votes ont été dépouillés dans 81 communes sur 137, les trois objets seraient acceptés.

     

    Les Fribourgeois disent oui au relèvement de la TVA par 55,54% des voix (44,46% de non), et à la réforme de la prévoyance vieillesse par 53,69% des voix (46,31% de non).

     

    L’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire est soutenu à 85,17% des voix.

  • 12h38

    Un paquet trop compliqué?

    Premières réactions à chaud des politiciens sur le plateau de la RTS. Rebecca Ruiz (PS/VD) voit dans ce résultat la conséquence d'une "immense" division, alors que Olivier Feller (PLR/VD) pense que le paquet proposé était trop compliqué.

    Ce que j'ai ressenti tout au long de la campagne, c'est une immense division

    Rebecca Ruiz
     

    Rebecca Ruiz (PS-VD): "Ce que j'ai ressenti tout au long de la campagne, c'est une immense division"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017

     

    Cela montre la difficulté de tout mélanger

    Olivier Feller

    Olivier Feller (PLR-VD) sur la prévoyance vieillesse 2020: "Cela montre la difficulté de tout mélanger"
    L'actu en vidéo - Publié le 24 septembre 2017
     

  • 12h27

    Tendance non pour la prévoyance vieillesse

    La tendance est au non concernant la prévoyance vieillesse 2020, selon la première évaluation communiquée par l'institut gfs pour le compte de la SSR. Aucune tendance n'est en revanche communiquée pour le relèvement de la TVA.

     

    Un large oui se dessine en revanche pour la sécurité alimentaire, selon gfs.

     

  • 12h22

    Résultats partiels serrés en Valais

    Les Valaisans accepteraient le financement additionnel de l’AVS par 52,03% des voix, contre 47,97% de non.

    Ils soutiendraient également de justesse la réforme de la Prévoyance vieillesse à 50,87%, contre 49,13% de non.

    Ils diraient aussi "oui" à l'arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire par 84,42% des voix.

    Ces résultats partiels se basent sur 81,1% du dépouillement.

  • 12h20

    Net non à la prévoyance à Glaris et Nidwald

    Glaris et Nidwald ont eux aussi nettement rejeté la prévoyance vieillesse. Glaris dit non à 61,35% à la prévoyance vieillesse et non à 62,98% au financement de l'AVS. A Nidwald, c'est non à 59,78% et 60.96%.

     

    Les deux cantons acceptent en revanche nettement la sécurité alimentaire, à 69,26% et 75,59%.

  • 12h12
    Genève drapeau picto romand GE

    Oui au théâtre de Carouge

    Les citoyens de la commune de Carouge ont accepté le crédit de construction du nouveau théâtre à 65,05%, a annoncé la Chancellerie. La participation a atteint 39,2%.

    >> Lire aussi: Le crédit de construction du Théâtre de Carouge accepté par la population

  • 12h08

    Les Vaudois accepteraient le financement de l'AVS mais pas la Prévoyance 2020

    Le canton de Vaud accepterait le financement additionnel de l'AVS à 51,38% des voix (48.62% de non). La Prévoyance vieillesse 2020 serait en revanche refusée par 51,65% des votants.

    L'arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire serait quant à lui plébiscité par 92,35% des votants.

    Ces résultats sont toutefois partiels car ils se basent sur le dépouillement de 69% des bulletins de vote.

  • 12h02

    La Prévoyance vieillesse 2020 rejetée à Genève

    Le canton de Genève refuse la réforme de la prévoyance vieillesse 2020 à 60,36% des voix contre 39,64% de oui. L'objet sur le financement de l'AVS est également refusé par 57,62% des votants.
     


    En revanche, les Genevois acceptent à 88,36% des voix d'inscrire le principe de sécurité alimentaire dans la Constitution suisse.

     

    Ces premiers résultats se basent sur 95% des bulletins rentrés.

  • 11h45

    Premiers résultats en Argovie

    Plusieurs communes argoviennes ont déjà fermé leurs bureaux de vote. Selon ces résultats partiels, basés sur 20% des communes du canton, la réforme des retraites serait refusée.
     

    A Bremgarten, l'objet est refusé par 1204 voix contre 1028.

  • 11h30

    Le dernier sondage

    Selon le second sondage de gfs.bern pour la SSR publié le 12 septembre, la réforme de la prévoyance vieillesse serait acceptée à une courte majorité de 51%. Mais la tendance est à la baisse: l'acceptation se montait encore à 53% à la mi-août.

     

    Le projet sur la TVA, qui obtenait les faveurs de 53% des votants lors de la première étude, n'en convainquait plus que 50%.

     

    En revanche, le oui à l'initiative sur la sécurité alimentaire reste très majoritaire, avec 69% des intentions de vote.

     

    >> Les résultats du sondage

     

    >> Lire aussi: Le oui à la Prévoyance vieillesse 2020 s'effrite, selon le 2e sondage SSR

  • 11h30

    Les arguments des uns et des autres

    Pour la prévoyance vieillesse: Christian Levrat et Alain Berset.

    >> Lire l'interview de Christian Levrat: "La réforme Prévoyance 2020 est positive pour la majorité des femmes"

     

    >> Voir l'interview d'Alain Berset:

    L'invité de Romain Clivaz - Alain Berset
    La Matinale - Publié le 04 septembre 2017
     

     

    Contre la prévoyance vieillesse: Olivier Feller et Karin Keller-Sutter.

    >> Lire l'interview d'Olivier Feller:

    "La Prévoyance vieillesse 2020 est un projet à la sauce Hollande"

     

    >> Voir l'interview de Karin Keller-Sutter:

    L'invitée de Romain Clivaz - Karin Keller-Sutter
    La Matinale - Publié le 12 septembre 2017
     

     

  • 11h20

    Prévoyance: les enjeux en huit questions

    Faut-il vraiment réformer la prévoyance vieillesse? Que propose le projet exactement? Comment sera-t-il financé? Que se passera-t-il en cas de non?

     

    >> La réponse aux principales questions que l'on se pose sur la prévoyance vieillesse dans notre éclairage: Comprendre les enjeux de la Prévoyance 2020 en huit questions

     

    >> Les enjeux expliqués dans le 19h30:

    Prévoyance 2020: un dernier rappel des enjeux
    19h30 - Publié le 18 septembre 2017
     

  • 11h10

    Sécurité alimentaire: les enjeux

    Avec le changement climatique, la raréfaction des ressources et l'essor démographique font de la sécurité alimentaire un défi majeur des années à venir. Les Suisses doivent dire s'il faut inscrire ce principe dans la Constitution.

     

    Les enjeux de la votation:

    Explications de la votation sur la sécurité alimentaire
    Infrarouge - Publié le 13 septembre 2017

     

    >> Le débat d'Infrarouge:

    Spécial votation: quelle agriculture dans nos assiettes ?
    Infrarouge - Publié le 13 septembre 2017

     

    >> Lire aussi: Un nouvel article soutenant la sécurité alimentaire en Suisse soumis au vote