Modifié le 29 août 2017

Les organisations environnementales soutiennent la sécurité alimentaire

Des légumes dans les rayons d'un supermarché dans le canton de Zurich.
Des légumes dans les rayons d'un supermarché dans le canton de Zurich. [Christian Beutler - Keystone]
Un "oui" à la sécurité alimentaire en votation le 24 septembre serait un signal pour une politique agricole orientée vers l'écologie, selon quatre organisations environnementales qui ont lancé mardi leur campagne.

Il est important d'ancrer les principes écologiques dans la Constitution fédérale, arguent le WWF Suisse, Pro Natura, Greenpeace et Birdlife, regroupées dans l'Alliance pour une agriculture écologique.

Selon ces organisations, les déficits écologiques de l'agriculture suisse sont manifestes. Elles estiment qu'aucun des objectifs environnementaux pour l'agriculture formulés en 2008 par la Confédération n'est atteint jusqu'ici. Les organisations citent comme exemple l'emploi excessif de pesticides.

Modification de la loi exigée

Les associations exigent en outre des modifications de la loi sur l'agriculture dans le cadre de la politique agricole 2022+. Elles demandent notamment des "dispositions claires assurant la réduction de la pollution des cours d’eau et des lacs par les pesticides et les nutriments".

L'Alliance exige aussi des "mesures efficaces pour la protection des sols, afin d'empêcher la construction et l'érosion des terres cultivables et d'ainsi assurer la production alimentaire à long terme".

ats/kg

Publié le 29 août 2017 - Modifié le 29 août 2017