Modifié le 11 août 2017

L'initiative pour plus de transparence politique a recueilli assez de paraphes

Le PS a lancé son initiative sur la transparence en avril 2016.
Le PS a lancé son initiative sur la transparence en avril 2016. [Peter Schneider - Keystone]
Le peuple suisse devraient pouvoir s'exprimer sur la transparence du financement des partis politiques, l'initiative populaire lancée l'an dernier ayant réuni plus de 120'000 signatures, ont annoncé ses auteurs vendredi.

Les signatures récoltées seront validées au cours des prochaines semaines et déposées à l’automne, avant le 26 octobre.

L'initiative prévoit d'obliger les partis politiques à publier tous les dons supérieurs à 10'000 francs par personne et par année. Les cadeaux de personnes privées, de comités, d'entreprises, d'associations ou de syndicats devraient aussi être déclarés. Tout don anonyme serait interdit.

Savoir quels intérêts sont en jeu

Pour les citoyens, il est important de savoir quels acteurs soutiennent quelles campagnes, quels intérêts sont donc en jeu, ainsi que les volumes financiers qui sont investis, déclare dans un communiqué la conseillère nationale Nadine Masshardt (PS/BE), co-présidente de la coalition qui porte le texte.

Celle-ci réunit le PS, les Verts, le PBD, le PEV, le Parti pirates, la Jeunesse socialiste, les Jeunes Verts, les Jeunes PBD, les Jeunes PEV, la session des jeunes, opendata.ch, ainsi que la section suisse de Transparency International.

ats/ptur

Publié le 11 août 2017 - Modifié le 11 août 2017