Modifié le 16 juillet 2017

En Arabie saoudite, Johann Schneider-Ammann souhaite "jeter des ponts"

Johann Schneider-Ammann en visite en Arabie saoudite
Johann Schneider-Ammann en visite en Arabie saoudite 19h30 / 2 min. / le 16 juillet 2017
"Mes contacts avec les membres du gouvernement servent à jeter des ponts", a expliqué Johann Schneider-Ammann dans une interview accordée au SonntagsBlick dans laquelle il défend le bien-fondé de sa visite en Arabie saoudite.

"Il y a des intérêts réciproques" avec Ryad, relève aussi le chef du Département fédéral de l'économie (DFER) dans l'hebdomadaire alémanique. Et le Bernois de citer en exemple la lutte contre le terrorisme, un enjeu à l'échelon mondial à ses yeux.

Johann Schneider-Ammann se montre par ailleurs inquiet de l'escalade des tensions géopolitiques dans la région avec le dossier du Qatar. Selon lui, la solution à la crise réside dans l'instauration d'un dialogue. "La Suisse est prête à offrir ses bons offices, si les parties au conflit en émettent le souhait", a-t-il affirmé.

De multiples rencontres

Le conseiller fédéral a achevé dimanche sa visite en Arabie saoudite. Il a notamment abordé la question de la mise en oeuvre de l'accord de libre-échange entre la monarchie pétrolière et l'AELE, un processus qui rencontre encore des difficultés, selon le DFER.

Johann Schneider-Ammann, qui a rencontré trois membres du gouvernement saoudien, a aussi abordé la question d'un futur accord visant à éviter la double imposition entre les deux pays.

 

Place aux Etats-Unis

Après aussi des visites en Russie et en Indonésie, il doit s'envoler ensuite pour les Etats-Unis. L'objectif consiste à promouvoir les relations commerciales bilatérales.

La question des perspectives du libre-échange multilatéral figure aussi au menu des rencontres menées par le ministre à la tête d'une délégation économique, notamment.

La partie américaine de son voyage doit s'achever mardi.

>> Ecouter le débat entre Laurent Wehrli (PLR/VD) et Carlo Sommaruga (PS/GE) sur cette visite controversée en Arabie saoudite:

Le roi Salmane d'Arabie Saoudite, photographié au palais royal saoudien en décembre 2016.
Forum - Publié le 08 juillet 2017
 

ats/boi

Publié le 16 juillet 2017 - Modifié le 16 juillet 2017