Modifié le 30 juin 2017

Le Conseil fédéral lance sa campagne sur la sécurité alimentaire

Le Conseil fédéral s'oppose à l'initiative pour la sécurité alimentaire
Le Conseil fédéral s'oppose à l'initiative pour la sécurité alimentaire 12h45 / 1 min. / le 29 juin 2017
Le Conseil fédéral a lancé jeudi sa campagne sur la sécurité alimentaire, soumise au vote le 24 septembre. Les précisions "nécessaires" que le Parlement veut introduire dans la Constitution sont largement soutenues.

La sécurité alimentaire est très importante aux yeux du gouvernement, a expliqué le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann. La population suisse doit avoir accès en tout temps à une quantité suffisante de denrées alimentaires saines et à la portée de toutes les bourses.

C'est tout à fait le cas aujourd'hui, mais ce n'est pas évident à long terme. Selon le conseiller fédéral, le vote a donc tout à fait sa raison d'être.

Si le peuple et les cantons disent "oui" le 24 septembre, la Constitution reflétera tous les principes de la politique déjà menée pour assurer l'approvisionnement du pays.

Contre-projet satisfaisant

L'Union suisse des paysans (USP) avait lancé une initiative populaire visant à renforcer l'approvisionnement avec des denrées issues d'une production suisse durable et diversifiée. Le Parlement a estimé que le texte était formulé de manière peu claire et trop centrée sur la production suisse de denrées alimentaires.

Il s'y est opposé et a concocté un contre-projet sur lequel le peuple devra se prononcer. Satisfaite, l'USP a retiré son initiative.

>> Sujet traité dans le 12h45

ats/rens

Publié le 29 juin 2017 - Modifié le 30 juin 2017