Modifié le 20 juin 2017

La collégialité du Conseil fédéral au cœur du retrait de Didier Burkhalter

Le socialiste Andreas Gross estime que la démission de Didier Burkhalter montre l’échec du principe de la collégialité au Conseil fédéral. Il en veut pour preuve les propos du ministre démissionnaire mercredi dernier dans Forum.

Didier Burkhalter, interviewé quelques heures après l'annonce de sa démission, avait expliqué que sa vision sur l’Europe n’ayant plus de majorité, il a préféré partir.

>> Lire: Didier Burkhalter: "J'avais besoin de retrouver plus de liberté privée"

Ses paroles ont interpellé l'ancien conseiller national socialiste zurichois Andreas Gross, qui l'a écrit samedi dans sa chronique du Quotidien jurassien. Pour le politologue, la collégialité serait devenue une force de blocage.

>> Ecouter l'interview d'Andreas Gross lundi dans l'émission Forum:

L'ancien conseiller national Andreas Gross (PS-ZH).
Forum - Publié le 19 juin 2017
 

oang

Publié le 19 juin 2017 - Modifié le 20 juin 2017