Modifié le 19 juin 2017

Les Suisses favorables à l'allègement des primes maladie pour les enfants

Les jeunes jusqu'à 20 ans devraient bénéficier du tarif enfant pour le paiement des primes d'assurance maladie.
L’idée de primes maladie réduites pour les enfants et les jeunes adultes séduit Le 12h30 / 1 min. / le 19 juin 2017
L'idée de primes maladie réduites pour les enfants et les jeunes adultes séduit. Près de 80% des personnes interrogées souhaitent toutefois limiter cet allègement aux ménages à faible revenu, selon le nouveau Moniteur de la santé.

D'après cette enquête, 72% sont tout à fait ou plutôt d'accord avec la décision du Parlement de décharger plus fortement les enfants et les jeunes adultes des primes des caisses-maladie, a annoncé lundi Interpharma, l'association des entreprises pharmaceutiques suisses.

>> Lire aussi: Les primes maladie pour enfants et jeunes adultes devraient baisser

Des primes plus basses pour les jeunes adultes sont acceptées par 61%, donc mieux que l'assurance entièrement gratuite pour les enfants.

Gratuité moins soutenue

Cette gratuité totale est souhaitée par une majorité de 54%, mais rejetée par une minorité notable de 43%. L'introduction générale de primes échelonnées selon l'âge n'est toujours pas majoritaire.

Par rapport au Moniteur de la santé précédent, le chiffre qui a le plus augmenté est celui de nombre de personnes qui s'attendent à une hausse des coûts et des primes: 92% des sondés sont de cet avis, soit 26% de plus que lors de l'enquête 2016.

ats/cab

Publié le 19 juin 2017 - Modifié le 19 juin 2017

Près de 2000 personnes interrogées

L'enquête représentative est réalisée une fois par an depuis 1996 par gfs.bern sur mandat d'Interpharma, l'association des entreprises pharmaceutiques suisses.

Entre le 6 et le 25 mars, 1200 personnes de toute la Suisse ayant le droit de voter ont été interrogées.