Modifié le 11 août 2017

Les moments forts ou insolites de la carrière de Didier Burkhalter

Le duo spontané Didier Burkhalter-Bastian Baker.
Le duo spontané enter Didier Burkhalter et Bastian Baker. [ - ]
Elu Suisse de l'année 2014, Didier Burkhalter s'est distingué sur les dossiers ukrainien et iranien et n'avait pas hésité à rembarrer un journaliste alémanique trop entreprenant en lui rétorquant qu'il est "parfois bon de parler en français". Florilège en vidéo.

Elu au Conseil fédéral en 2009, Didier Burkhalter était devenu président de la Confédération pour 2014 avec l'image d'un homme qui a "le charisme d'une autoroute", pour reprendre les mots de la Basler Zeitung. Mais le Neuchâtelois s'est distingué à plusieurs reprises avant l'annonce de sa démission mercredi.

IL EST "PARFOIS BON DE PARLER EN FRANCAIS"

Deux jours après le vote du 9 février 2014 sur l'immigration de masse, Didier Burkhalter avait défendu la langue française et rappelé que la Suisse romande s'était une fois de plus retrouvée minoritaire lors de ce scrutin.

Alors qu'un journaliste alémanique exigeait des précisions en allemand, le Neuchâtelois, alors président de la Confédération, avait déclaré - en allemand - qu'il était "parfois bon de parler le français", surtout dans le cas présent, car "la Suisse romande tout entière a dit non à l'initiative". Et c'est elle qui "devra faire avec cette décision, comme d'habitude", avait-il ajouté.

>> Lire: Didier Burkhalter: "Il est parfois bon de parler le français!" 

Didier Burkhalter rappelle que la Romandie a voté non
L'actu en vidéo - Publié le 11 février 2014

UNE CERTAINE IMAGE DE LA SUISSE

En septembre 2014, une photo du conseiller fédéral PLR et président de la Confédération sur le quai de la gare de Neuchâtel, sans gardes du corps, avait fait le tour du monde via les réseaux sociaux.

>> Lire: Une photo de Didier Burkhalter prenant le train sans protection fait le buzz

 

EN DUO AVEC BASTIAN BAKER

Dans un tout autre registre, le Neuchâtelois avait surpris le chanteur vaudois en décembre 2014 en se joignant à lui pour entonner en choeur "The River" de Bruce Springsteen lors d'une émission de la radio alémanique SRF3 à Lucerne pour l'opération de la Chaîne du Bonheur "Chaque sou compte", qui récolte des fonds pour aider les familles qui fuient les conflits.

Le duo spontané Didier Burkhalter-Bastian Baker.
L'actu en vidéo - Publié le 18 décembre 2014

LE SUISSE DE L'ANNEE 2014

En janvier 2015, Didier Burkhalter avait même été élu Suisse de l'année lors du gala du Swiss Award. Il a été distingué pour son action comme président de la Confédération, mais aussi pour son rôle dans la gestion de la crise ukrainienne comme président de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

>> Lire aussi: "Le monde a besoin d'un peu de Suisse pour aller un peu moins mal!"

C'est à nouveau un Romand qui a été désigné Suisse de l'année
12h45 - Publié le 11 janvier 2015

L'ACCOLADE DE JOHN KERRY

En marge du Forum économique mondial de Davos en janvier 2016, Didier Burkhalter avait eu droit à une accolade du secrétaire d'Etat américain de l'époque, John Kerry. Le démocrate voulait ainsi le remercier du rôle joué par la diplomatie suisse dans les négociations entre les Etats-Unis et l'Iran.

Le conseiller fédéral avait rétorqué que remplir des missions de bons offices est "dans l'ADN" de ses diplomates. 

>> Lire aussi: Barack Obama salue le rôle de la Suisse dans le dossier iranien

L'accolade de John Kerryrry à Didier Burkhalter
L'actu en vidéo - Publié le 21 janvier 2016

cab

Publié le 14 juin 2017 - Modifié le 11 août 2017