Modifié le 19 mai 2017

La Suisse 3e d'un classement mondial des systèmes de santé

Des visiteurs lors des journées portes ouvertes aux Hôpitaux universitaires de Genève.
Des visiteurs lors des journées portes ouvertes aux Hôpitaux universitaires de Genève. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Andorre arrive en tête d'un classement des systèmes de santé, qui souligne que l'écart entre les pays les plus et les moins performants s'est creusé depuis 1990. La Suisse prend la troisième place.

Publiée vendredi dans la revue britannique The Lancet, l'étude se base sur un indicateur qui mesure la qualité et l'accessibilité des systèmes de santé. 195 pays ont été examinés de 1990 à 2015 et notés de 0 à 100.

Andorre arrive en tête avec un score de 95, suivi de l'Islande (94) et de la Suisse (92). Treize des quinze premiers pays sont en Europe de l'Ouest, dont l'Espagne (8e, 90) et la France (15e, 88). Les deux autres sont l'Australie (6e, 90) et le Japon (11e, 89).

Etats-Unis 35es

La performance de chaque pays a été établie selon les taux de mortalité de 32 maladies pour lesquelles les décès peuvent en théorie être évités, à condition d'un accès rapide à des soins efficaces (tuberculose, cancer du sein, leucémie, certaines maladies cardiovasculaires...)

Les Etats-Unis n'arrivent qu'au 35e rang (81) et le Royaume-Uni au 30e (85). A l'autre bout de l'échelle, on trouve la Somalie (34), l'Afghanistan (32) et, en dernier, la Centrafrique (29).

ats/fb

Publié le 19 mai 2017 - Modifié le 19 mai 2017

Plus d'accessibilité moins d'égalité

La moyenne des résultats a notablement augmenté depuis 1990, passant de 40,7 à 53,7. "167 pays ont vu l'accessibilité et la qualité de leur système de santé augmenter de façon significative", relève l'étude.

Cependant, les inégalités se sont creusées: l'écart entre le premier pays et le dernier était de 66 points en 2015 contre 62 seulement en 1990.