Modifié le 11 janvier 2017

Doris Leuthard appelle à plus de coopération devant les diplomates

La présidente de la Confédération Doris Leuthard devant le corps diplomatique.
La présidente de la Confédération Doris Leuthard devant le corps diplomatique. [Anthony Anex - Keystone]
La présidente de la Confédération Doris Leuthard a appelé à plus de coopération dans la communauté internationale mercredi à Berne lors de la traditionnelle réception de Nouvel An du corps diplomatique.

Doris Leuthard a rappelé les fléaux qui ont touché la communauté internationale en 2016, notamment le terrorisme et la guerre. Elle a évoqué l'importance "de l'esprit de conciliation et la nécessité, en cas de discordes, de s'asseoir à la même table pour trouver un compromis."

Dans un discours prononcé en français et en anglais, la cheffe du Département fédéral de l'environnement (DETEC) a mentionné le changement climatique. Elle a présenté l'accord sur le climat de Paris comme "un excellent exemple d'une politique commune réussie au niveau international."

"Liens étroits" avec Bruxelles

Comme Johann Schneider-Ammann en 2015, la conseillère fédérale a souligné les liens étroits entre la Suisse et l'Union européenne.

Elle a rappelé le vote du Parlement sur la mise en oeuvre de l'article constitutionnel sur "l'immigration de masse", qui a permis à la Suisse de normaliser ses relations avec ses voisins.

ats/tmun

Publié le 11 janvier 2017 - Modifié le 11 janvier 2017

Lutte pour les plus défavorisés

Comme le veut la tradition, le Nonce Apostolique Thomas Edward Gullikson a également présenté les voeux du corps diplomatique.

Il a appelé la Suisse à choisir "des options de valeurs humaines amples" et à lutter contre les insuffisances dans l'aide aux plus défavorisés, spécialement aux réfugiés.