Modifié le 04 septembre 2016

L'UDC pourrait lancer une initiative pour dénoncer la libre circulation

Le président de l’UDC suisse, Albert Rösti.
L'UDC pourrait lancer une initiative contre la libre circulation des personnes Forum / 6 min. / le 03 septembre 2016
Si la mise en oeuvre du texte sur l'immigration de masse ne convainc pas l'UDC, celle-ci menace de lancer une nouvelle initiative pour dénoncer la libre circulation des personnes.

C'est ce qu'a déclaré samedi Christoph Blocher dans une interview publiée dans le Tages-Anzeiger. Le vice-président de l'UDC trouve la solution prônée par la commission compétente du Conseil national trop souple.

>> Lire: La préférence indigène pour appliquer l'initiative UDC du 9 février 2014

Le parti est sur la même longueur d'onde que son vice-président, a confirmé samedi son président Albert Rösti dans l'émission Forum.

"Il y a déjà deux ans que nous avons évoqué cette initiative avec tous les parlementaires UDC. Mais il s'agit d'un dernier pas. Il faut voir les résultats des débats au Parlement prévus en septembre et en décembre. Nous allons également observer le développement de l'immigration et si rien ne change nous sommes prêts à lancer cette initiative", a-t-il expliqué.

Réduction claire de l'immigration

"Nous sommes prêts à prendre cette décision si nous n'avons pas une réduction claire et nette de l'immigration, mais il y a toujours une chance de trouver une solution au Parlement", a encore relevé Albert Rösti. Mais "c'est plus qu'une menace, nous avons promis à nos électeurs de nous engager pour réduire l'immigration".

lan

Publié le 03 septembre 2016 - Modifié le 04 septembre 2016