Modifié le 14 juillet 2016

En Suisse, les 2% les plus riches possèdent autant que tous les autres

La pauvreté a touché une personne sur 13 en Suisse en 2012 (image d'illustration)
En Suisse, les 2% les plus riches possèdent autant que tous les autres Le 12h30 / 1 min. / le 13 juillet 2016
Les disparités sociales augmentent en Suisse, indique un rapport de l'Union syndicale suisse (USS) qui demande plus de réductions de primes et une correction de la baisse des impôts pour les riches.

Les quelque 2% les plus riches des Suisses possèdent autant que les 98% restants, a indiqué mercredi l'USS. Si les bas salaires ont augmenté, les impôts et les charges ont fait entrave à cette progression. Parallèlement, les salaires les plus élevés ont profité de baisses d'impôts,

La charge fiscale des gros salaires est passée de 37% en 2000 à 32% actuellement. Une politique "antisociale" en matière d'impôts et de taxes des pouvoirs publics n'a fait que renforcer cette tendance.

Davantage de réductions de primes réclamées

Pour les faibles ou moyens revenus, les primes maladie représentent une charge particulièrement lourde, déplore l'USS. Les réductions des primes ont légèrement diminué, en raison des mesures d'austérité des cantons.

L'USS exige plus de réductions de primes et l'abandon de mesures d'économies, ainsi qu'une correction de la baisse des impôts pour les plus riches et les entreprises. Elle demande en outre le rejet de la 3e réforme de l'imposition des entreprises (RIE III) et la hausse des rentes AVS.

ats/ptur

Publié le 13 juillet 2016 - Modifié le 14 juillet 2016