Modifié le 01 mai 2016

Non, la rue la plus chère de Suisse n'est pas celle que vous croyez

La plateforme Rents-Watch permet de connaître le prix des loyers en temps réel
La plateforme RentsWatch permet de connaître le prix des loyers en temps réel 19h30 / 2 min. / le 01 mai 2016
Si la Paradeplatz de Zurich est l'endroit le plus cher du pays selon le Monopoly, c'est en réalité une rue voisine, Rennweg, qui détient le record avec un loyer moyen de 4400 francs pour un logement de 100 mètres carrés.

Elle représente le Saint Graal du joueur de Monopoly suisse. Celle qui lui permettra d'encaisser des loyers astronomiques, de faire fortune et de prendre un sérieux avantage sur ses adversaires. Elle, c'est la Paradeplatz de Zurich, érigée au milieu de la prestigieuse Bahnhofstrasse.

Dès 1938, le célèbre jeu de plateau a contribué à façonner la légende de la Paradeplatz en lui attribuant le titre d'emplacement le plus onéreux du pays en matière d'immobilier, loin devant la Place Saint-François de Lausanne et la Spitalgasse de Berne.

Le plus onéreux, réellement? Non, pas dans la vraie vie. C'est ce qu'a constaté la RTS, qui a recalculé les valeurs réelles des loyers des cases du Monopoly helvétique avec les données de la plate-forme RentsWatch (lire encadré), dont elle est partenaire.

>> Valeurs réelles des loyers mensuels comparées à celles des cases du Monopoly suisse

Les prix sont calculés pour un appartement en location de 100 mètres carrés, dans un rayon de 300 mètres autour de la place ou de la rue. Le pourcentage correspond à la hausse ou à la baisse des prix indexée.

Passez votre souris sur les cases pour les agrandir.

La Chaux-de-Fonds en queue de classement

C'est ainsi une rue voisine de l'illustre place zurichoise, Rennweg, qui détient le record avec un loyer moyen 4373 francs par mois pour un appartement de 100 mètres carrés. Un chiffre qui correspond à la surface moyenne par logement en Suisse, selon l'Office fédéral de la statistique.

La Paradeplatz, elle, arrive en seconde position, avec un loyer de 4211 francs tandis que la rue de la Croix-d'or de Genève complète le podium avec une valeur moyenne de 3679 francs.

Figurant dans la moyenne des loyers attribués par le Monopoly, la rue Léopold-Robert de La Chaux-de-Fonds est pourtant celle où ils sont les plus bas dans la réalité. Et nettement: 1369 francs par mois contre 1850 francs pour l'avant-dernière du classement, la rue de Nidau, à Bienne.

>> Valeurs réelles des loyers du Monopoly suisse par ordre décroissant

Les prix sont calculés pour un appartement en location de 100 mètres carrés, dans un rayon de 300 mètres autour de la place ou de la rue.

Kevin Gertsch, Delphine Gianora et Dimitri Zufferey

Publié le 01 mai 2016 - Modifié le 01 mai 2016

Votre loyer est-il trop élevé?

Lancée ce dimanche, RentsWatch est une plate-forme qui renseigne en temps réel sur la valeur des loyers dans tous les pays européens. Basée sur l'analyse des sites de petites annonces immobilières, elle permet de suivre les prix du marché à une échelle fine, comme les quartiers ou les rues.

Interrogé à ce propos, le directeur général du groupe Naef Immobilier explique que les petites annonces constituent effectivement un bon indicateur de tendance, pourtant pas totalement représentatif des prix. "Un décalage entre les loyers offerts et les loyers qui sont réalisés" peut exister, indique Etienne Nagy. "Il y a un aspect relatif à la négociation. On ne saura jamais, par rapport à un loyer annoncé, si c'est vraiment celui qui est conclu".