Publié le 01 mars 2016 - Modifié le 04 mars 2016

Un avion militaire espion russe se cache derrière un code aérien Swiss

L'avion espion est identifié comme étant un vol Swiss au dessus de la Syrie.
L'avion espion est identifié comme étant un vol Swiss au dessus de la Syrie. [CC Rimma Sadykova - DR]
Déployé dans le ciel syrien, un Tupolev espion russe affiche sur Flightradar24 un code normalement réservé aux avions assurant des vols Swiss. La compagnie helvétique assure n'avoir aucun lien.

Le Tupolev 214R est un avion d'espionnage développé pour les forces aériennes russes. Equipé de capteurs, il intercepte des signaux électromagnétiques, tels que les communications radios, satellitaires, mobiles ou encore les ondes émises par des radars.

L'appareil a fait sa première apparition dans le ciel syrien le 15 février dernier. Ayant gardé son transpondeur actif, son positionnement a été repéré par les stations de Flightradar24.

Le Tupolev est réapparu ce lundi au-dessus du pays en guerre en direction de la Russie après avoir décollé de Lattaquié, où les forces russes disposent d'une base militaire.

Le numéro de vol "LX9203" fait apparaître l'avion sur Flightradar comme étant lié à Swiss.
Le numéro de vol "LX9203" fait apparaître l'avion sur Flightradar comme étant lié à Swiss. [DR]
 

Un numéro de vol Swiss

Le numéro de vol indiqué par l'avion espion était "LX9203". Problème: les codes portant le préfixe "LX" sont attribués par l'Association internationale du transport aérien (IATA) aux vols assurés par la compagnie aérienne helvétique Swiss .

Contactée par la RTS, Swiss a assuré que "le numéro de vol en question n’a absolument aucun rapport avec notre compagnie" et ne pas disposer de plus d'informations.

Marc Renfer

Déjà actif au-dessus de l'Ukraine

Testé depuis 2009 et construit apparemment en deux exemplaires pour le compte du ministère de la Défense russe, le Tu-214R a déjà été repéré survolant la frontière entre l'Ukraine et la Russie ainsi qu'au-dessus de la Crimée, selon The Aviationist.

Pas un vol Swiss pour le contrôle aérien

Le code IATA correspond au numéro commercial des vols et est entré par l'équipage de l'avion. Ce numéro de vol fait partie des données captées et affichées par Flightradar24.

Pour les aspects opérationnels, le code OACI, de l'Organisation de l'aviation civile internationale, est utilisé.

"Le code IATA n'a pas d'influence sur l'aspect navigationel", a expliqué Ian Petchenik de Flighradar24 à la RTS. "Ce vol n'est donc pas apparu comme étant de Swiss pour le contrôle aérien, qui utilise le code OACI", a-t-il ajouté.

(Mise à jour du 03.03.2016)