Publié le 24 décembre 2015

L'initiative "Monnaie pleine" pour élargir les pouvoirs de la BNS a abouti

Le siège en rénovation de la Banque nationale suisse à Berne, le 7 juillet 2015.
Le siège en rénovation de la Banque nationale suisse à Berne, le 7 juillet 2015. [Gaetan Bally - Keystone]
Le peuple pourra voter sur l'initiative dite "Monnaie pleine". Le texte a abouti avec 110'955 signatures valables, a annoncé jeudi la Chancellerie fédérale.

Les initiants exigent que la Banque nationale suisse soit à nouveau compétente pour produire l'ensemble de la masse monétaire, y compris l'argent électronique.

L'initiative populaire "Pour une monnaie à l'abri des crises: émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)" a été déposée le 1er décembre avec 111'763 signatures par MoMo, une association indépendante. Avec elle, les banques privées ne pourraient plus créer d'argent électronique.

Eviter les bulles financières

Les initiants veulent ainsi éviter bulles financières et faillites bancaires. L'argent de tous les comptes courants serait entièrement sécurisé, car il s'agirait de l'argent de la Banque nationale, c’est-à-dire de monnaie pleine.

L’Etat n'aurait plus à sauver des banques à coup de milliards versés par les contribuables pour assurer le service des paiements, argumentent les initiants.

ats/olhor

Publié le 24 décembre 2015