Modifié le 31 octobre 2015

Le monopole de la création d'argent par la BNS sera soumis au peuple

Le siège de la Banque nationale suisse (BNS) à Berne.
La Banque nationale suisse (BNS). [Peter Klaunzer - Keystone]
Les Suisses décideront si la Banque nationale suisse (BNS) doit disposer ou non du monopole de la création d'argent. L'initiative "Monnaie pleine" a franchi le cap des 100'000 signatures.

L'association Modernisation Monétaire (MoMo), à l'origine de l'initiative, devrait déposer son texte le 1er décembre, soit deux jours avant le délai, ont indiqué samedi les initiants.

Elle réclame qu'à l'avenir, seule la Confédération ait le droit de produire de la monnaie, des billets de banque, ainsi que de la monnaie scripturale, ou électronique. Ce dernier point serait une innovation financière.

Pour l'association, l'argent n'est pas créé souverainement par la Confédération, mais par des entreprises commerciales privées comme des établissements financiers. Ainsi, "ce sont les banques qui bénéficient – indûment – de la création monétaire, et non les citoyens", dénoncent les initiants.

ats/gchi

Publié le 31 octobre 2015 - Modifié le 31 octobre 2015