Modifié le 26 février 2015

L'aide fédérale a fait doubler le nombre de places en crèches en 12 ans

Fillettes dans une crèche zurichoise, en 2011.
Fillettes dans une crèche zurichoise, en 2011. [Gaëtan Bally - Keystone]
Près de 50'000 places d'accueil en crèche ont été créées grâce aux subventions fédérales qui sont accordées depuis 2003, a indiqué l'Office fédéral de la statistique jeudi.

Les subventions fédérales accordées depuis 2003 ont quasiment permis de doubler l'offre en crèches en Suisse: 47'760 nouvelles places d’accueil pour enfants ont pu être créées, selon l'OFAS. En 12 ans, 2676 demandes ont été approuvées.

 

Le taux d’occupation des nouvelles structures est variable: 77% dans les crèches, 72% en accueil parascolaire. Bien que la plupart des crèches ne soient pas occupées à 100%, environ la moitié d’entre elles déclare ne pas pouvoir répondre à toutes les demandes.

12% des enfants en crèche toute la semaine

Plus d'un tiers des enfants fréquentent la structure d’accueil collectif de jour deux jours par semaine, quelque 20% un ou trois jours. Seuls 10% y vont quatre jours et 12% cinq jours. 69% des bambins sont accueillis à la journée et 30% à la demi-journée, l’accueil à l’heure étant très rare (2%).

Côté structures d’accueil parascolaire, un tiers des enfants est accueilli un jour par semaine, 27% deux jours, 17% trois jours, 12% quatre jours et 12% cinq jours.

>> A lire, l'article de Swissinfo sur les coûts comparés des crèches

>> A voir, l'exemple lucernois:

LU: le nombre de crèches a doublé en six ans
12h45 - Publié le 11 février 2015
 

ats/gax

Publié le 26 février 2015 - Modifié le 26 février 2015

Coût supérieur à 300 millions de francs

Les 2676 demandes approuvées représentent un montant total de 304,3 millions de francs.

Le Parlement a en outre décidé de prolonger le programme d'impulsion jusqu'au début 2019. Un nouveau crédit de 120 millions a été libéré.

Un tiers des places en Suisse latine

Un bon tiers des places a été créé en Suisse romande et au Tessin. Les cantons de Bâle-Ville, Neuchâtel, Zurich, Vaud et Zoug ont proportionnellement le plus profité de l'aide fédérale.