Publié le 09 septembre 2014 - Modifié le 09 septembre 2014

Le lectorat de la presse suisse s'érode, sauf pour certains régionaux

La déception est immense sur les sites internet des médias suisses romands.
Même si le lectorat de la presse écrite s'amenuise des deux côtés de la Sarine, certains régionaux continuent à gagner des lecteurs. [Dominic Favre - ]
La presse helvétique perd des lecteurs des deux côtés de la Sarine, selon les derniers chiffres de l'étude REMP publiés mardi. Certains quotidiens régionaux affichent toutefois une hausse de lecteurs.

Les derniers chiffres de l'institut de Recherches et études des médias publicitaires (REMP) publiés mardi confirment la tendance à l'érosion de la presse écrite.

Le titre le plus lu des deux côtés de la Sarine, 20 Minutes, perd 15'000 lecteurs en Suisse romande et 20'000 en Suisse alémanique. Il reste toutefois en "pole position" avec 547'000 lecteurs en Suisse romande et 1,547 million en Suisse alémanique.

Quelques quotidiens gagnent des lecteurs tel Le Matin (+2000/293'000), La Liberté (+2000/102'000), Le Nouvelliste (+4000/116'000), L'Impartial (+2000/34'000) et le tri-hebdomadaire La Gruyère (+1000/37'000). De leur côté, Le Quotidien Jurassien et Le Journal du Jura restent stables avec 45'000 et 23'000 lecteurs.

Le Temps, 24 Heures et la Tribune reculent

Le Temps passe à 99'000 lecteurs (-10'000) et 24 Heures recule (-8000/183'000), de même que la Tribune de Genève, dans une moindre mesure (-6000/114'000).

De leur côté, Le Courrier (19'000) et La Côte (19'000) restent relativement stables, en perdant 1000 lecteurs chacun.

ats/jvia

 

La presse alémanique aussi touchée

De l'autre côté de la Sarine, la presse du dimanche est particulièrement touchée: en six mois, le "SonntagsBlick" a perdu près de 56'000 lecteurs (783'000), la "NZZ am Sonntag" 51'000 (421'000) et la "SonntagsZeitung" 24'000 (631'000).

Mais les quotidiens ne sont pas épargnés, notamment:
- Blick -19'000 (686'000)
- Tages-Anzeiger -17'000 (473'000)
- Neue Zürcher Zeitung -24'000 (260'000)

Situation stable au Tessin

Au Tessin, la situation semble plus stable. Alors que 20 Minuti gagne 1000 lecteurs, La Regione Ticino en perd 2000. Quant au journal le plus lu, le Corriere del Ticino, il enregistre 132'000 lecteurs, mais ces chiffres ne peuvent pas être comparés avec le sondage précédent.

Magazines et hebdos à la peine

La situation semble plus difficile pour les magazines et les hebdomadaires.

Plusieurs titres reculent de façon marquée, selon la REMP:
- Femina avec -27'000 (314'000)
- Migros-Magazine (-21'000)
- L'Hebdo (-15'000/166'000)
- Télétop matin (-12'000/337'000)

Quant au Matin Dimanche, le seul journal dominical romand, il voit près de 22'000 personnes le délaisser (464'000).

Bon à Savoir (-21'000) et Coopération (-17'000) reculent aussi, mais sans que la REMP tire la sonnette d'alarme.

D'autres gagnent quelques lecteurs, par exemple Tout compte fait (+3000/118'000), Le Régional (+2000/99'000) et Terre & Nature (+2000/105'000).

Les plus lus restent "Coopération" avec 686'000, suivi de "Migros-Magazine" (672'000) et de "Bon à savoir" (393'000).

Les autres magazines laissent filer un peu de lectorat, mais de façon non significative, par exemple Edelweiss (-1000/62'000), Bilan (-1000/64'000), L'Illustré (-1000/338'000) ou encore Générations Pllus (-5000/95'000).

Bientôt avec les e-paper

L'enquête MACH Basic 2014-2 est basée sur 19'276 interviews, menées auprès de lecteurs de 14 ans et plus.

Cette étude de la presse écrite pourrait être une des dernières à sortir sans les lecteurs "e-paper". L'institut de sondage travaille à une étude-test, qui vise à intégrer les lecteurs en ligne et sur mobile. L'enjeu est de percevoir au mieux où va le lecteur et donc où ira l'argent de la publicité.