Modifié le 26 août 2014

Un comité écologiste monte au créneau contre l'initiative d'Ecopop

Elu en 2007 aux côtés de Liliane Maury-Pasquier, Robert Cramer est devenu le premier Vert à siéger au Conseil des Etats.
Un comité écologiste rejoint le constat des initiants d'Ecopop mais rejette leur solution Le 12h30 / 2 min. / le 26 août 2014
Les opposants écologistes à l'initiative d'Ecopop ont lancé mardi leur campagne pour la votation de novembre en appelant à améliorer la loi pour favoriser la protection de l'environnement.

A plus de trois mois de la votation du 30 novembre, les opposants à l'initiative de l'Association écologie et population (Ecopop) ont lancé leur campagne mardi. Pour eux, le texte intitulé "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" n'apporte rien à l'environnement.

Au lieu de fixer des contingents d'immigration rigides, le comité composé de représentants d'organisations environnementales appelle à améliorer la loi. Pour une meilleure protection de l'environnement, il faut une meilleure politique de l'environnement, estime le conseiller aux Etats Robert Cramer (Verts/GE).

Pour une politique visionnaire

L'ancien directeur de l'Office fédéral de l'aménagement du territoire Pierre-Alain Rumley partage une optique semblable. Pour lui, le mitage croissant du territoire ne peut être maîtrisé que grâce à une politique visionnaire.

L'initiative populaire "Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles" sera soumise au vote le 30 novembre. Elle veut limiter la croissance annuelle de la population due à l'immigration à 0,2% sur une moyenne de trois ans.

ats/rber

Publié le 26 août 2014 - Modifié le 26 août 2014