Modifié le 15 août 2014

Le président de la Douma dénonce une décision "qui n'honore pas la Suisse"

Les propos sévères du président de la Douma
Les propos sévères du président de la Douma L'actu en vidéo / 1 min. / le 15 août 2014
Sergueï Narychkine a réagi vendredi à l'annulation de son invitation en Suisse. Un geste dû à "des pressions extérieures" et qui, selon le Russe, "ne fait pas honneur aux parlementaires suisses".

Suite à l'annulation de la rencontre prévue entre le président du Conseil national Ruedi Lustenberger et son homologue russe, le président de la Douma a assuré vendredi "regretter" cette décision.

"J'ai appris hier l'annulation de ma visite prévue dans le cadre des célébrations du bicentenaire des relations diplomatiques entre la Russie et la Suisse", a déploré Sergueï Narychkine, cité par l'agence de presse russe Ria Novosti.

"Je regrette sincèrement que l'on rate une occasion aussi bonne et symbolique de tenir des rencontres et des négociations officielles sur la coopération bilatérale entre nos pays, y compris au niveau interparlementaire", a-t-il rajouté.

"Pressions extérieures"

Selon le président de la Douma, la neutralité suisse devrait permettre le maintien d'une position "calme et objective" et d'une "capacité d'écoute de tous les points de vue au sujet de thèmes complexes".

"Force est de constater que nos collègues suisses ont, en l'occurrence, trahi ce principe sous la pression extérieure. C'est bien dommage, car cela ne fait pas honneur aux parlementaires d'un Etat fort, souverain et démocratique", a conclu le président de la Douma.

mre

Publié le 15 août 2014 - Modifié le 15 août 2014

Avoirs gelés dans l'UE

Sergueï Narychkine figure sur la liste noire de l'Union européenne de personnalités interdites d'entrée dans les Etats membres de l'Union et dont les avoirs dans l'UE ont été gelés.