Modifié le 14 août 2014

Des acteurs du monde culturel suisse disent leur solidarité avec la Palestine

Le cinéaste Nicolas Wadimoff.
Le monde culturel suisse dit sa solidarité avec la Palestine Forum / 4 min. / le 14 août 2014
De nombreux cinéastes suisses présents à Locarno ont signé une "Déclaration de solidarité des acteurs culturels de Suisse avec la Palestine". La lettre a reçu le soutien de plus de 500 acteurs culturels.

Un "Comité des artistes suisses solidaires avec Gaza" a lancé une pétition de soutien avec la Palestine, sous forme d'une lettre qui sera adressée aux autorités fédérales. De nombreux cinéastes présents à Locarno ont ajouté leur paraphe à une liste qui compte déjà plus de 500 signatures parmi les acteurs du monde culturel suisse.

"Ce qu'on attend, c'est que le Conseil fédéral prenne position d'une manière un peu plus franche et nette, et qu'il puisse signifier à Israël son désaccord quant aux frappes sur Gaza", a expliqué le producteur et réalisateur Nicolas Wadimoff, signataire de la déclaration, jeudi dans l'émission "Forum" de la RTS.

"Il y a un formidable élan autour de cette déclaration", a souligné Nicolas Wadimoff.

oang

Publié le 14 août 2014 - Modifié le 14 août 2014

Un précédent en 2006 pour le Liban et Gaza

Après plus d'un mois de bombardements israéliens sur le Liban, un "Appel de Locarno" avait recueilli quelque 500 signatures au sein du milieu cinématographique Suisse en août 2006.

Cette pétition avait été transmise aux ambassades israélienne et américaine à Berne, ainsi qu’au Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) et celui de l’Intérieur (DFI).

Les demandes des signataires

La déclaration demande notamment au Conseil fédéral "de condamner avec fermeté le massacre de la population civile palestinienne".

Elle appelle aussi à "activer les Conventions de Genève, notamment la IVème Convention relative à la protection des populations civiles en situation de conflit".

Le gouvernement est encore prié de "suspendre toute collaboration militaire avec Israël, et de renoncer dès maintenant à l'achat des drones militaires de fabrication israélienne".