Modifié le 10 juillet 2014

Avenir Suisse propose une épargne obligatoire dès 55 ans

EMS personnes âgées seniors vieillesse AVS troisième âge quatrième âge
Avenir Suisse propose un préfinancement des soins liés à la vieillesse Le 12h30 / 1 min. / le 10 juillet 2014
Le laboratoire d'idées Avenir Suisse, qui s'intéresse notamment au vieillissement de la population, a lancé l'idée jeudi d'une épargne obligatoire dès 55 ans pour financer les soins liés au grand âge.

Une épargne obligatoire dès 55 ans pour préfinancer les soins liés au vieillissement. C'est la proposition lancée jeudi par le think tank Avenir Suisse.

Pour ce dernier, la législation actuelle pénalise l'épargne car ceux qui possèdent un capital lors de leur admission dans un EMS doivent payer eux-même leur séjour, alors que les autres se voient assistés par la collectivité.

Avec ce préfinancement des futurs soins, le laboratoire d'idées espère éliminer ce qu'il estime être des incitations négatives dans le système actuel. Il propose également que les avoirs non-utilisés lors du décès puissent être hérités.

Facture réduite pour les plus jeunes

La proposition d'Avenir Suisse aurait pour conséquence de réduire la facture d'assurance maladie des jeunes, puisque ces derniers ne financeraient plus les coûts liés au grand âge.

A noter qu'avec son idée, Avenir Suisse ne fait que lancer le débat et que sa proposition devra bénéficier d'un appui politique pour qu'elle se concrétise.

Chrystel Domenjoz/hend

Publié le 10 juillet 2014 - Modifié le 10 juillet 2014