Publié le 01 mai 2014 - Modifié le 01 mai 2014

UBS interdit à plusieurs employés de se rendre en France

Certains employés d'UBS ne pourront plus se rendre en France, pas même pour faire leurs commissions.
UBS interdit à des employés de se rendre en France Le Journal du matin / 1 min. / le 01 mai 2014
La banque UBS, mise en examen en France pour démarchage illicite de clients, a interdit à plusieurs employés de se rendre sur sol français jusqu'à nouvel ordre, a appris jeudi la RTS.

Plusieurs collaborateurs de gestion de fortune d'UBS ont été interdits par la banque de se rendre sur sol français jusqu'à nouvel ordre, selon des informations obtenues par la RTS jeudi. L'interdiction toucherait sans doute plusieurs dizaines de personnes.

Pour rappel, la banque suisse est mise en examen en France pour démarchage illicite de clients. En attente d’un jugement peut-être avant l’été, UBS a convoqué les employés concernés avant le week-end de Pâques.

"No comment"

Un employé qui ne respecterait pas cette consigne risque le licenciement. Contactée, UBS dit "ne pas faire de commentaire lorsqu'une procédure est en cours, comme c'est le cas en France".

Frédéric Mamaïs/hend

Réaction du journaliste Antoine Peillon

Grand reporter au quotidien La Croix, Antoine Peillon est l'auteur du livre "Ces 600 milliards qui manquent à la France", consacré à l'évasion fiscale.

Interrogé jeudi soir dans "Forum", il estime qu'il s'agit d'une réaction de protection de la part d'UBS, "qui craint sans doute à juste titre que ces personnes prennent le risque d'une arrestation sur mandat des juges d'instruction" chargés de l'affaire.

Le journaliste pense que le dossier en mains de la justice française est désormais "considérable, très complet".

"Ce sont des juges qui, je crois, n'ont comme seul motif que la justice", précise-t-il.