Modifié le 26 février 2014

Echanges houleux au Parlement européen au sujet du vote suisse

Vote du 9 février: le débat du Parlement européen sur les relations entre la Suisse et l'UE était musclé
Vote du 9 février: le débat du Parlement européen sur les relations entre la Suisse et l'UE était musclé 12h45 / 1 min. / le 26 février 2014
Le débat sur l'avenir des relations entre la Suisse et l'UE au Parlement européen mercredi a été le cadre d'affrontements verbaux électriques entre députés européens.

Un débat au Parlement européen sur les conséquences du référendum suisse a donné lieu mercredi à des éclats et des échanges houleux, notamment entre le Vert allemand Daniel Cohn-Bendit et le Françias Bruno Gollnisch, élu du Front national.

Le débat portait sur l'avenir des relations entre l'UE et la Suisse à la suite du référendum du 9 février sur la mise en oeuvre de quotas d'immigration.

Drapeau suisse

Le débat a d'abord été interrompu par le député italien Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord, qui a brandi un drapeau suisse en criant: "Oui au référendum, oui à la liberté du peuple", et "assez de dictature européenne sur le peuple" en français et en italien, avant d'être fermement prié de quitter l'hémicycle.

Daniel Cohn-Bendit, chef de file des Verts, a ensuite été rappelé à l'ordre après avoir apostrophé Bruno Gollnisch: "vous êtes des crétins finis parce que vous n'avez pas compris les valeurs de l'Europe". "J'ai plein d'admiration pour son intelligence et plein d'humilité pour mon crétinisme", a répondu Bruno Gollnisch.

afp/rber

Publié le 26 février 2014 - Modifié le 26 février 2014