Modifié le 04 février 2014

Eveline Widmer-Schlumpf poursuit la discussion fiscale avec Athènes

La ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf en compagnie de son homologue grec Yannis Stournaras.
La ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf en compagnie de son homologue grec Yannis Stournaras. [Alexandros Vlachos - EPA/Keystone]
En visite à Athènes, la conseillère fédérale en charge des Finances a rencontré son homologue grec. Les deux pays ont décidé de poursuivre les négociations pour un accord sur un impôt libératoire.

La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf a continué mardi à Athènes les discussions liées à la fiscalité avec la Grèce. Elle a rencontré son homologue Yannis Stournaras avec lequel elle a convenu de poursuivre les négociations pour un accord sur un impôt libératoire.

L'accord fiscal basé sur l'impôt libératoire à la source doit permettre la régularisation des fonds cachés à l'étranger dans le passé et prévoit que la Confédération prélève un impôt sur les futurs gains de capitaux. La Suisse a conclu un tel accord avec la Grande-Bretagne et l'Autriche.

Dans le cadre de l'OCDE

Les discussions se poursuivront par ailleurs en suivant l'évolution des travaux de l'Organisation de développement et de coopération économiques (OCDE) sur l'échange automatique d'informations, a précisé le Département fédéral des finances (DFF) dans un communiqué.

ats/rber

Publié le 04 février 2014 - Modifié le 04 février 2014