Mise à jour le 30 janvier 2014

Des cours en ligne d'universités suisses bloqués par les Etats-Unis

Les cours offerts par l'EPFL sur Coursera sont concernés par le blocage imposé par les Etats-Unis.
Les cours offerts par l'EPFL sur Coursera sont concernés par le blocage imposé par les Etats-Unis. [DR]
Une plate-forme de cours en ligne utilisée entre autres par l'Université de Genève et l'EPFL a été bloquée aux étudiants iraniens, soudanais et cubains par des sanctions américaines.

Coursera, qui vise, selon son site internet à ce que "toute personne, peu importe où elle se trouve dans le monde, puisse apprendre sans limites", a vu son objectif entravé par les Etats-Unis la semaine dernière.

Des sanctions américaines ont obligé la plate-forme d'enseignement en ligne à bloquer son accès depuis l'Iran, Cuba et le Soudan. Une décision qui touche les partenaires suisses de Coursera.

Plus de 150 étudiants concernés

A l'EPFL, le cours le plus suivi en ligne attirait au moins 140 Iraniens et 7 Soudanais. A l'Université de Genève, le cours de management des organisations internationales était quant à lui suivi par au moins 11 Iraniens et 8 Soudanais.

Ces chiffres étant issus d'un questionnaire facultatif rempli par les utilisateurs, le nombre de personnes affectées par la décision pourrait être plus grand.

Marc Renfer

"Une question de principe"

"Nous avons été pris au dépourvu", a déploré à la RTS Pablo Achard, en charge du programme pour l'Unige, qui relève que le blocage, basé sur la localisation de l'adresse IP, peut cependant assez facilement être contourné.

Patrick Jermann, son homologue à l'EPFL, relève qu'en utilisant un service basé aux Etats-Unis, les universités suisses dépendent des lois américaines. "Même si le nombre de personnes affectées n'est pas massif, c'est surtout une question de principe", regrette-t-il.

Coursera en discussion avec les autorités

Sur son blog, Coursera assure être en discussion avec les autorités américaines pour rendre à nouveau son site accessibles à tous.

Le site compte plus de 6 millions d'utilisateurs suivant près de 600 cours d'environ 100 Universités autour du monde.