Publié le 03 décembre 2013 - Modifié le 03 décembre 2013

Un concours pour changer l'hymne national suisse débute le 1er janvier

Un concours a été lancé par la Société suisse d'utilité publique pour remplacer le cantique suisse
Un concours a été lancé par la Société suisse d'utilité publique pour remplacer le cantique suisse [Steffen Schmidt - Keystone]
La Société suisse d'utilité publique (SSUP) lance le 1er janvier un concours pour remplacer le cantique suisse. Le projet déclaré vainqueur sera soumis en 2015 au Conseil fédéral.

Le concours pour trouver le nouvel hymne national suisse débute le 1er janvier 2014. Il durera six mois, jusqu'au 30 juin. Le jury de la Société suisse d'utilité publique (SSUP) désignera ensuite les dix meilleurs projets, puis le vainqueur en présence du public.

Le lauréat sera soumis en 2015 au Conseil fédéral, écrit mardi la SSUP. Le gouvernement décidera s'il l'officialise comme nouvel hymne national

Un hymne plus moderne

La SSUP avait annoncé le lancement de ce concours le 1er août 2012. Elle a ensuite déterminé son déroulement et constitué le jury. Le but est de trouver un hymne avec une nouvelle mélodie et des paroles modernes.

Ce n'est pas la première fois que des voix s'élèvent pour remplacer le cantique suisse. Celui-ci a bravé de nombreuses tentatives visant à le supprimer et était déjà controversé lors de son introduction il y a 50 ans.

Le cantique suisse interprété en 1966:

A reprendre tous en choeur: Sur nos monts quand le soleil...
Carrefour - Publié le 01 août 1966

ats/jvia

Le cantique suisse, bref historique

La composition de l'ecclésiastique Alberich Zwyssig de Wettingen (AG) obtient son statut actuel en 1961, suite à une décision provisoire du Conseil fédéral.

Elle succède à "Ô monts indépendants", qui retentissait habituellement lors des événements officiels, mais dont la mélodie est identique à celle de l'hymne britannique, ce qui entraînait des méprises embarrassantes.

La gouvernement confirme son choix en 1965, toujours assorti du caractère provisoire. Six cantons refusent le morceau, et sept autres demandent une prolongation du temps d'essai.

Il faut patienter jusqu'en 1981 pour que le Conseil fédéral reconnaisse le cantique suisse définitivement.