Publié le 15 novembre 2012

L'échec des projets informatiques suisses a une origine humaine

Le projet informatique Insieme qui devait permettre de moderniser le prélèvement des impôts est abandonné.

Le projet informatique Insieme qui devait permettre de moderniser le prélèvement des impôts est abandonné. [Gaëtan Bally - DR]

L'EPFL et l'Université de Lausanne mènent une enquête sur les échecs fréquents des gros projets informatiques en Suisse, notamment le projet Insieme, a appris la RTS. Selon les premiers résultats, les raisons en sont avant tout humaines.

La Suisse connaît de nombreux échecs dans les gros projets informatiques. L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne et la Haute école de commerce de l'Université de Lausanne mènent actuellement une étude sur ce phénomène, alors que la Confédération vient d’essuyer une débâcle à 150 millions de francs avec le projet Insieme destiné à l’administration fédérale des contributions.

Lourdeur administrative

En cause, selon les chercheurs, le facteur humain davantage que les risques de problèmes techniques. Les administrations sont de gros navires peu favorables aux bouleversements informatiques. En ce sens, les projets "Big Bang" - à savoir des changements en profondeur des systèmes informatiques tous les trois-quatre ans au lieu d'adaptations plus régulières - ne sont pas la bonne solution, selon les premières conclusions du rapport de l'EPFL et de la HEC Lausanne.

Selon les statistiques, le taux de projets avortés s'élève en moyenne à 70% depuis quinze ans.

Raphaël Grand/vkiss