Modifié le 29 mars 2011

Feu vert à l'AquaEcopôle de Lausanne-Vennes

Le projet doit prendre place au-dessus du parking-relais de Lausanne-Vennes.
Le projet doit prendre place au-dessus du nouveau parking-relais. [ - lausanne.ch]
Lausanne aura bientôt un parc aquatique de 40 aquariums géants rassemblés sous la thématique de l'eau douce des cinq continents, a appris la RSR mardi. Presque six ans après la présentation de ce projet, le dernier recourant a été débouté par le Tribunal fédéral.

L'attraction sera unique en Suisse romande. Le parc doit prendre place au-dessus du nouveau parking-relais de Lausanne-Vennes, à côté de la sortie d'autoroute. Les travaux devraient pouvoir débuter d'ici quelques mois, après une saga judiciaire de plusieurs années.


En réalité, il n'y avait qu'un seul véritable opposant: un voisin du site, qui est monté par deux fois jusqu'au Tribunal fédéral: une première fois contre la construction du parking et une seconde fois contre le projet d'aquariums géants - qui comporte également la construction d'un hôtel et d'une polyclinique.


Le projet est ambitieux: les promoteurs comptent attirer plus de 300'000 visiteurs par année.


Laurent Caspary


Publié le 29 mars 2011 - Modifié le 29 mars 2011

De véritables biotopes

Sur le papier, le projet d'AquaEcopôle est constitué d'aquariums de nouvelle génération. Plus que de simples aquariums, ce sont de véritables biotopes dans lesquels on verra évoluer la faune marine d'eau douce des cinq continents.

Une large partie du futur parc aquatique sera consacrée aux biotopes de la région rhône-alpine - autrement dit, de nos lacs - mais on pourra aussi observer les poissons multicolores exotiques des lacs africains ou encore du delta du Mékong.