Publié le 12 octobre 2010 - Modifié le 16 novembre 2010

Le tunnel du Gothard en chiffres et en dates

Travaux de percement dans le tunnel du Gothard.
Avec ses 57 km, le Gothard est le tunnel le plus long du monde. [ - AlpTransit Gottard SA]
Le plus long du monde. C'est par ces mots que le tunnel du Gothard, dont le percement final a lieu aujourd'hui, est le plus souvent défini. Mais ces 57 kilomètres-là ne constituent pas le seul fait intéressant. Tour d'horizon du tunnel du Gothard à travers un monde de chiffres et de dates.

57 kilomètres

C'est la longueur du plus long tunnel du monde. Le Gothard dépasse ainsi le record du tunnel du Seikan, au Japon, qui fait 54 km de long.

50 degrés

L'air ambiant à l'intérieur du tunnel lors du forage de la roche peut faire atteindre cette température. Impossible de travailler par cette chaleur-là. Raison pour laquelle un maximum a été fixé (28 degrés). D'autant que le taux d'humidité est extrêmement élevé.

28 degrés

C'est le maximum légal pour le travail des mineurs. Le tunnel est donc équipé d'un climatiseur pour faire baisser la température.

70%

Le taux d’humidité à l’intérieur du tunnel avoisine ce taux lors des travaux. La pénibilité du travail des ouvriers n'en est que plus grande.

50'000 ampoules à incandescence

La puissance électrique nécessaire pour faire marcher le tunnelier qui a percé le tunnel du Gothard équivaut à celle nécessaire à faire marcher 50'000 ampoules à incandescence, ou celle qu'il faut pour faire marcher 2500 plaques de cuisson simultanément.

13 millions de mètres cube

Les ouvriers ont dû faire exploser cette quantité de roche, soit cinq fois le volume de la pyramide de Chéops, pour dégager les deux tubes constitutifs du tunnel.

6,5 millions de passagers

En un an, autant de passagers qui traverseront le tunnel en moyenne.

49 millions de tonnes

C'est le poids estimé des marchandises qui transiteront à travers le tunnel chaque année.

9,8 milliards de francs

En tout, quelque 1800 personnes auront travaillé sur ce projet.
En tout, quelque 1800 personnes auront travaillé sur ce projet. [Natalie Bougeard - RTS]
Le coût final estimé du tunnel du Gothard avoisinera ce montant, soit plus de 2 milliards de plus que prévu. L'axe du Gothard coûtera lui ainsi au final 12,2 milliards de francs, soit environ 5 milliards de plus que devisé.

2h40

Le trajet entre Zurich et Milan ne durera même plus trois heures. Un des avantages liés au tunnel du Gothard.

250 km/h

C'est la vitesse que les trains passagers pourront atteindre, soit presque autant que les trains à grande vitesse tels que le TGV français. En moyenne, 50 à 80 trains de passagers circuleront chaque jour dans le tunnel du Gothard.

160 km/h

Les trains marchandises pourront atteindre cette vitesse à l'intérieur du tunnel. Quelque 220 à 260 trains de marchandises traverseront le tunnel chaque jour.

2800 km de câbles

L'électricité et la transmission de données nécessiteront ces 2800 km de câbles.

1800 employés

A Sedrun, Alptransit recensait environ 480 employés. Ouvriers, ingénieurs, chefs d'équipe, etc. A Erstfeld, ils sont au nombre de 440, à Faido de 717 et de 140 environ à Bodio.

8 morts

C'est le tribut que les ouvriers ont payé à la construction du tunnel. Pour comparaison, la construction du premier tunnel du Gothard à la fin du XIXe siècle avait provoqué la mort de 177 ouvriers.

200 VIP

C'est le nombre d'invités triés sur le volet qui ont été conviés à vivre l’événement dans l’antre du tunnel en compagnie de Moritz Leuenberger.

15 ans

Le temps nécessaire à la réalisation de l’ouvrage aura été de 15 ans (voir ci-contre la chronologie, de la genèse du projet à son achèvement).

15 octobre 2010

Date du percement final du tunnel.

2017

Date prévue de la mise en service du tunnel ferroviaire. Ce sera peut-être même 2016, les travaux pourraient en effet avancer plus vite que prévu.

100 ans

Un siècle, c'est la durée d’exploitation prévue du tunnel du Gothard.

tsrinfo.ch, avec l'ats

Le tunnel du Gothard en dates

1947 L'ingénieur Eduard Gruner évoque dans la revue "Prisma" l'idée d'un tunnel de base au Gothard comme élément d'un réseau ferroviaire rapide.

1963 Le Département fédéral des transports, des communications et de l'énergie (DFTCE) institue une commission pour l'étude de cinq variantes possibles. A la majorité, elle se prononce pour la construction d'un tunnel de base au Gothard.

1973 Le DFTCE met au point un concept transitaire. Les CFF sont chargés de préparer un projet.

23 juin 1990 A l'issue d'une vaste procédure de consultation, le Conseil fédéral propose au Parlement la construction des deux lignes du Gothard et du Lötschberg.

27 septembre 1992 Le peuple suisse approuve par 64% des voix le concept des Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA), qui comprend les axes du Gothard et du Lötschberg.

Eté 1993 Le DFTCE et le Département des finances ne s'entendent pas sur le financement et la rentabilité des NLFA. La querelle entre Adolf Ogi et Otto Stich se rallumera en été 1994. Le premier s'en tient au concept des deux axes, le second n'en veut qu'un seul.

22 septembre 1993 Les travaux de construction du tunnel de base du Gothard débutent à Polmengo (TI) avec la galerie de sondage.

20 février 1994 L'initiative des Alpes est approuvée en votation populaire. Elle exige notamment le transfert des transports de marchandises en transit de la route au rail dans un délai de dix ans.

17 mars 1998 Après le Conseil fédéral en 1996, le Parlement approuve la construction simultanée des deux tunnels de base redimensionnés. Celui du Lötschberg n'aura qu'une voie sur les deux tiers de son parcours.

29 novembre 1998 Le peuple approuve par 63,5% des voix l'arrêté fédéral sur la construction et le financement des transports publics.

8 décembre 1999 Les Chambres fédérales acceptent un crédit de 12,6 milliards de francs pour les NLFA - sans la TVA et le renchérissement.

21 mai 2000 Les citoyens helvétiques disent "oui" à 67% des voix aux sept accords bilatéraux avec l'UE, dont celui sur le trafic terrestre. Ce dernier prévoit notamment que l'Union accepte la politique de transfert de la Suisse.

22 septembre 2000 Entrée en service du premier tunnelier à Steg/ Niedergesteln (VS).

8 février 2004 Le peuple rejette en votation populaire le contre-projet Avanti, qui proposait un deuxième tunnel routier au Gothard.

15 juin 2007 Inauguration officielle du tunnel de base du Lötschberg. La compagnie BLS se charge de son exploitation.

15 octobre 2010 Percée finale du tunnel ferroviaire du Gothard. (ats)