Modifié le 28 juin 2010

Une trombe d'eau sur le Léman

Trombe au large de Riex en Lavaux. Photo: Pierre-André Aebischer.
Trombe au large de Riex en Lavaux. Photo: Pierre-André Aebischer. [DR]
Une trombe s'est formée jeudi vers 13h30 au large de Riex en Lavaux. Après deux minutes, elle s'est brisée sur le rivage, comme le montre la vidéo exceptionnelle d'un internaute. Regardez la galerie météo de vos photos

A l'origine, la trombe mesurait environ 10 à 15 mètres de
diamètre, se déplaçant d'ouest en est sous le Dézaley. Lorsqu'elle
a touché la rive nord du Léman, elle devait faire environ deux
mètres, selon Pierre-Alain Aebischer, témoin de la scène et auteur
de la vidéo (ci-contre).

De telles formations sont plutôt rares, mais pas
exceptionnelles, peut-on lire sur le site de Météosuisse. Ces
phénomènes surviennent en moyenne tous les deux ans. L'année
dernière, une trombe s'était formée le 5 juillet dans le
Bas-Valais. Quelques jours plus tard, le 18 juillet 2005, une
tornade avait causé quelques dégâts dans la région du
Bouveret.





Ce genre d'événements se produisent généralement en été quand la
température de l'air est fraîche et que l'eau du lac est très
chaude, c'est-à-dire au moins 25-26 degrés à la surface, explique
Lionel Peyraud, de Météosuisse. Jeudi, par exemple, il faisait
environ 16 à 17 degrés à deux mètres du sol et en altitude, à la
Dôle, le mercure n'affichaît que cinq degrés.

Rouleaux horizontaux

Lorsque l'air est très humide et instable, une trombe peut se
former au-dessus du lac ou de la mer. La formation des trombes
n'est pas encore exactement connue, poursuit Lionel Peyraud.
Cependant, des "tuyaux" d'airs horizontaux, invisibles à l'œil nu,
sont à l'origine du phénomène.

Le phénomène a duré deux minutes. Photo: Nicolas
Gascard.
Le phénomène a duré deux minutes. Photo: Nicolas Gascard. [DR]
Quand un de ces tuyaux se situe à
proximité du courant ascendant d'un cumulus, il bascule et se fait
étirer. La colonne d'air devient visible en raison de l'humidité de
l'air et de l'eau aspirée. Des nuages bas, leur base se situait à
environ 850 à 900 mètres jeudi, favorisent aussi le développement
de ce processus.





Contrairement aux tornades, qui se forment généralement au-dessus
de la terre ferme, les trombes d'eau ne provoquent que peu de
dégâts. Parfois, les trombes d'eau renversent de petites
embarcations sur nos lacs, détaille le météorologue.





Xavier Studer

Publié le 18 août 2006 - Modifié le 28 juin 2010

En bref

Trombe
La trombe est un tourbillon souvent intense entre la base d'un cumulonimbus et la surface du sol (terre ou eau). Sur mer, on parle de trombe marine.


Tornade
Les tornades sont des trombes terrestres de forte intensité à axe sensiblement vertical, qui se développent sous un cumulonimbus (exceptionnellement sous un cumulus) en suivant son déplacement. Les vents peuvent atteindre plusieurs centaines de km/h et le diamètre du tube peut atteindre quelques centaines de mètres.