Modifié le 28 juin 2010

Les Suisses interdisent les minarets

Les vainqueurs de la journée: les UDC Ulrich Schlüer et Walter Wobman.
Les vainqueurs de la journée: les UDC Ulrich Schlüer et Walter Wobman. [Keystone]
Les musulmans de Suisse ne pourront plus construire de minarets. Avec un taux d'approbation inattendu (57,5%), le peuple a accepté dimanche l'initiative populaire de la droite dure ancrant dans la Constitution l'interdiction de ces tours. La participation s'est élevée à 53,4%.

, oscillant
entre consternation pour les uns et bonne surprise pour les autres,
sont très nombreuses, y compris dans les .





Seuls quatre cantons, dont trois des six romands, ont dit «non».
Les arguments de l'UDC et l'Union démocratique fédérale (UDF)
contre «l'islamisation rampante» de la société suisse ont fait
mouche auprès de quelque 1,53 million d'électeurs. Au-delà de la
simple question des minarets, ces formations ont mis en avant les
problèmes d'intégration, la condition des femmes et la menace
intégriste.





Les autorités et les autres partis ont été suivis par environ 1,13
citoyens. Les opposants à l'initiative ont plaidé pour la liberté
religieuse, relevant que l'interdiction des minarets portait
atteinte au principe de non-discrimination et risquait de ternir
l'image du pays à l'étranger. Quant à l'appel à la prière, il est
déjà exclu par les lois en vigueur. En vain.

La Suisse centrale championne du "oui"

Le minaret de Wangen bei Olten, dans le canton de
Soleure.
Le minaret de Wangen bei Olten, dans le canton de Soleure. [Keystone]
Avec un taux d'approbation dépassant
les 70%, Appenzell Rhodes- intérieures (71,5%) se pose en champions
du «oui», talonné par Glaris (68,8%) et le Tessin (68,1). Onze
autres cantons alémaniques ont accepté le texte à plus de 60%. A
Berne, 60,7% de bulletins favorables ont été décomptés. Les
Valaisans (58%) et les Fribourgeois (55,9%) figurent aussi dans le
camp des anti-minarets. Les Zurichois (51,8%) et les Jurassiens
(51,2%) ferment la marche.





Le «non» le plus fort est venu de Genève, avec 59,7% d'avis
négatifs. Il s'agit du seul endroit en Suisse romande où une
mosquée est flanquée d'un minaret. Les Vaudois et les Neuchâtelois
ont également rejeté le texte, mais plus timidement (53,1% et
50,9%). Outre Sarine, les citoyens de Bâle-Ville ont été les seuls
à se distinguer. Le demi-canton, qui compte la plus forte
communauté musulmane de Suisse, a refusé d'interdire les minarets
par 51,6% des voix.

Quatre minarets en Suisse

Le pays compte environ 350'000 musulmans (moins de 5% de la
population). L'essentiel de ces personnes proviennent des Balkans
(60%) et de Turquie (20%). Les communautés sont diverses et la
pratique relativement faible.





Actuellement, la Suisse compte 4 minarets: à Genève, Zurich,
Wangen bei Olten (SO) et Winterthour (ZH). Aucun d'entre eux ne
sert pour l'appel à la prière et cela ne pourrait arriver en
Suisse, selon les opposants au texte.






DIX-SEPT INITIATIVES ACCEPTEES DEPUIS 1893

L'initiative populaire anti-minarets est la 17ème à être
acceptée depuis 1891. La dernière en date est celle instaurant
l'imprescriptibilité des actes de pornographie enfantine, adoptée
en novembre 2008 par une majorité de 51,9% des votants. Pour
trouver un taux d'adhésion plus élevé, il faut remonter à septembre
1993 et à l'initiative déclarant férié le 1er Août, qui avait passé
la rampe avec une majorité de 83,8%. Voici la liste des initiatives
acceptées depuis 1893:





20.08.1893 Interdiction de l'abattage des animaux sans
étourdissement préalable (60,1%)





05.07.1908 Interdiction de l'absinthe (63,5%)





13.10.1918 Election du Conseil national à la proportionnelle
(66,8)





21.03.1920 Interdiction des maisons de jeux (55,3%)





30.01.1921 Référendum sur les traités internationaux (71,4%)





02.12.1928 Maintien des kursaals (51,9)





11.09.1949 Retour à la démocratie directe (50,7%)





28.11.1982 Surveillance des prix (56,1%)





06.12.1987 Protection des marais (57,8%)





23.09.1990 Moratoire sur les centrales nucléaires (54,5%)





26.09.1993 1er août férié (83,8%)





20.02.1994 Protection des Alpes (51,9%)





03.03.2002 Adhésion à l'ONU (54,6%)





08.02.2004 Internement à vie des délinquants dangereux
(56,2%)





27.11.2005 Moratoire sur les OGM (55,7%)





30.11.2008 Imprescriptibilité des actes pédophiles (51,9%)





29.11.2009 Contre la construction des minarets (57,5%)





ats/ps

Publié le 24 avril 2010 - Modifié le 28 juin 2010