Mise à jour le 28 juin 2010

Ouverture du premier hôtel "zéro étoile" à Teufen

Une chambre simple pour le premier hôtel "zéro étoile" à Teufen.

Une chambre simple pour le premier hôtel "zéro étoile" à Teufen. [Keystone]

Le premier hôtel "zéro étoile" a ouvert ses portes dans un abri antiatomique vendredi à Teufen (AR). Les jumeaux et artistes Frank et Patrick Riklin sont à l'origine de ce projet qui a attiré l'attention des médias du monde entier.

Ce n'est pas un véritable hôtel, mais une installation artistique, soulignent d'emblée les deux frères en faisant visiter le bunker. C'est leur réponse à la folie du luxe et au gigantisme de l'hôtellerie "avec beaucoup d'étoiles", expliquent-ils.

Les murs en béton sont couleur lilas, vert menthe et gris, les lits sont de style "Biedermeier" et les tables de nuit et lampes sortent tout droit d'une brocante. Chaque client reçoit aussi un "pamir" pour se protéger contre les ronflements des autres.

A côté du ventilateur de l'abri repose une vieille télévision. C'est l'unique ouverture sur le monde, explique Patrick Ricklin. Elle diffuse en direct les images d'une caméra extérieure pointée sur la campagne appenzelloise et le Säntis.

"Super bien dormi"

"L'hôtel zéro étoile rapproche les gens d'une façon originale et leur offre une expérience unique", selon un des jumeaux. Avec 13 autres personnes, l'Autrichienne Hannelore a passé une nuit dans l'abri et raconte aux journalistes qu'elle a "super bien dormi".

La nuitée coûte 30 francs en catégorie "Luxury" et 25 francs en "First Class". Pour ce prix, le client a droit à se faire prendre en photo en pyjama. Au "Null Stern Hotel", les clients sont les stars, soulignent les deux artistes.

CNN et Wikipédia

Les médias du monde entier se sont intéressés au projet. La chaîne américaine d'information en continu CNN a même envoyé une équipe pour interviewer les deux artistes et Wikipédia fait déjà référence à cet hôtel "zéro étoile".

Déjà un millier de personnes du monde entier se sont annoncées pour passer une nuit dans le bunker des frères Riklin. Le projet ne vise aucun but commercial, affirment ces derniers, mais il intéresse de véritables hommes d'affaires.

Ainsi, la société "Minds in Motion", à Lausanne, spécialisée dans le conseil et les services en hôtellerie, veut développer le concept des frères Riklin dans le monde entier.Elle souhaite lancer une chaîne d'établissements appelée "Zero Star Hotel".

Le projet de Patrick et Frank Ricklin a obtenu le soutien des autorités communales de Teufen. Mais certains voisins ne sont pas très enthousiastes et ont fait appel à un avocat car, selon eux, l'hôtel ne répond pas aux exigences du plan de zone. Les deux frères ne se font pas de souci pour autant. L'ouverture de leur "Null Stern Hotel" marque aussi la fin de leur projet, ajoutent-ils en souriant.

ats/lan