Modifié le 17 juillet 2017

Une cyberattaque mondiale pourrait coûter jusqu'à 50 milliards de francs

L'écran d'un ordinateur infecté par le virus le 27 juin 2017.
L'écran d'un ordinateur infecté par un virus. [Rob Engelaar - AFP]
Une cyberattaque mondiale pourrait engendrer en moyenne des pertes économiques de 53 milliards de dollars (51 milliards de francs), estime une étude publiée lundi par le marché britannique de l'assurance Lloyd's of London.

L'étude s'est intéressée aux potentielles pertes économiques que provoquerait le piratage d'un fournisseur de services de "cloud" (informatique dématérialisée) et des cyberattaques des systèmes d'exploitation des ordinateurs d'entreprises.

Selon l'étude, les coûts dépasseraient de loin ceux de l'attaque du virus informatique WannaCry qui avait sévi en mai, évalués à 8 milliards de dollars.

>> Lire: Le bilan de la cyberattaque passe à "200'000 victimes dans 150 pays"

Manque à gagner

Les pertes économiques pourraient aller de 4,6 à 53 milliards de dollars. Jusqu'à 45 milliards de ce montant pourraient ne pas être couverts par les cyberpolices d'assurance en raison de la sous-assurance des entreprises en la matière, poursuit l'étude.

Les pertes engendrées par le piratage des systèmes d'exploitation sont évaluées entre 9,7 milliards et 28,7 milliards de dollars.

Les coûts économiques incluent le manque à gagner des entreprises en raison de l'interruption de leurs activités et les réparations des systèmes informatiques.

ats/ptur

Publié le 17 juillet 2017 - Modifié le 17 juillet 2017