Modifié le 02 mars 2018

La Corée du Sud abaisse le temps de travail légal à 52 heures par semaine

Une employée de nettoyage dans un gratte-ciel de la capitale sud-coréenne Séoul.
Une employée de nettoyage dans un gratte-ciel de la capitale sud-coréenne Séoul. [Ed Jones - AFP]
Après cinq ans de débats, le Parlement sud-coréen a réduit mardi la durée de travail légal à 52 heures par semaine, contre 68 heures jusqu'alors. Désormais, le travail du week-end sera compté en heures supplémentaires.

Travailler moins pour être plus heureux? Elu président de Corée du Sud en mai dernier, Moon Jae-in en avait fait l'une de ses promesses de campagne.

Engagement tenu: le 27 février dernier, la majorité et l'opposition au Parlement ont trouvé un accord, réduisant à 52 heures la durée légale de travail hebdomadaire, contre 68 heures auparavant, explique le Courrier International.

Cette réforme s'appliquera dès le 1er juillet dans les entreprises de 300 salariés et plus, en janvier 2020 dans celles employant entre 50 et 299 personnes et en juillet 2021 pour les autres.

Jusqu'à 50 heures en Suisse

Les Sud-Coréens travaillaient jusqu'à présent 40 heures par semaine, auxquelles pouvaient s'ajouter 12 heures supplémentaires et 16 heures le samedi et le dimanche. Désormais, l'activité du week-end sera comptabilisée en heures supplémentaires.

En Suisse, la durée maximale de la semaine de travail correspond à 45 ou 50 heures, selon les secteurs d'activité.

kg

Publié le 02 mars 2018 - Modifié le 02 mars 2018