Modifié le 21 avril 2017

"Bad buzz" pour une startup produisant une machine à jus inutile

Bloomberg a obtenu le même jus, avec ou sans la machine à 400 dollars.
Bloomberg a obtenu le même jus, avec ou sans la machine à 400 dollars. [Bloomberg - DR]
Juicero, une des startups de la Silicon Valley les mieux financées l'an dernier, qui affirmait produire une machine à jus révolutionnaire, fait face à des difficultés après que l'inutilité de l'engin a été dévoilée.

Commercialisée en 2016 à un prix de 700 dollars, finalement revu à 400 dollars, la machine à jus Juicero se retrouve au centre de moqueries des internautes et préoccupe les investisseurs ayant parié sur la startup.

Bloomberg a dévoilé mercredi dans une vidéo au ton quasi-humoristique que des mains humaines faisaient tout aussi bien que le produit vendu comme "disruptif".

>> La vidéo de Bloomberg

 

Le concept consiste en une machine connectée produisant une pression de quatre tonnes - "capable de soulever deux Tesla" expliquait le directeur de Juicero - qui extrait du jus de sacs livrés via un système d'abonnement.

Les journalistes de Bloomberg ont tenté d'obtenir le jus sans utiliser la machine. Résultat: 220 millilitres extraits à la main en une minute trente contre 235 millilitres sortis au moyen de la machine en deux minutes.

Juicero a levé près de 120 millions de dollars auprès d'investisseurs, dont GV, un fonds de placement fondé par Google.

mre

Publié le 21 avril 2017 - Modifié le 21 avril 2017

Remboursements proposés

Suite aux révélations de Bloomberg, Juicero a annoncé que les consommateurs se sentant floués pouvaient renvoyer la machine et seraient remboursés.

Le CEO Jeff Dunn, qui n'hésite pas à se comparer au cofondateur d'Apple Steve Jobs, a cependant affirmé que sa machine permettait un contrôle de qualité qui ne pouvait être obtenu par un pressage manuel.