Modifié le 10 février 2015

Des enfants forcés de s'excuser pour le terrorisme dans une vidéo choc

Dans une vidéo choc, des parents réussissent à convaincre leurs enfants de s'excuser pour des actes terroristes récents.
Dans une vidéo choc, des parents réussissent à convaincre leurs enfants de s'excuser pour des actes terroristes récents. [Abdelkarim El-Fassi/Zouka Media - ]
Une vidéo veut provoquer le débat autour de la notion de culpabilité par association. Des enfants ont été filmés s'excusant pour des actes terroristes commis par des gens qui leur ressemblent.

Une vidéo provocante montrant des enfants qui s'excusent pour des actes terroristes récents a été diffusée aux Pays-Bas cette semaine. Sous le titre #Letsunite (unissons-nous), la vidéo d'AbdelKarim El-Fassi veut susciter le questionnement sur la notion de "culpabilité par association".

L'idée est de montrer comment des communautés sont la cible de critiques injustifiées lors d'attaques terroristes. Après les attentats de Charlie Hebdo, il a par exemple été demandé aux musulmans de condamner l'acte terroriste.

Estime de soi atteinte

Ces exigences ont fait réagir le réalisateur hollandais qui transpose la manoeuvre sur de jeunes enfants, faisant paraître la chose choquante. Les images montrent comment l'estime de soi et la confiance sont endommagées.

Cinq enfants sont persuadés de s'excuser pour des crimes qu'ils n'ont pas commis parce qu'ils sont blonds comme Anders Breivik ou parce qu'ils ont un chapeau comme les frères auteurs de l'attaque de Charlie Hebdo.

 

sbad

Publié le 10 février 2015 - Modifié le 10 février 2015

Immoral mais pratiqué quotidiennement

"Je ne me suis jamais senti aussi mal à l'aise en réalisant une vidéo", a avoué le réalisateur, interrogé par le quotidien britannique The Independant.

Bien sûr que c'est totalement immoral et pédagogiquement irresponsable, et pourtant, en tant que société nous avons pratiqué cela pendant des années. Nous avons poussé certaines communautés à se sentir coupables".

Une vidéo sur les enfants tués à Gaza

L’année dernière, le réalisateur avait aussi utilisé des enfants pour sa campagne vidéo #doyoucare qui visait à attirer l’attention sur le nombre d’enfants morts durant les conflits à Gaza en 2014, rappelle le journal The Independant.