Modifié le 03 novembre 2014

Les produits pour femmes coûtent plus cher que ceux pour hommes

Le tumblr WomanTax des Georgette Sand
Le tumblr WomanTax des Georgette Sand [ - ]
En France, les produits destinés aux femmes affichent souvent un prix supérieur à ceux destinés aux hommes, révèle un collectif en dénonçant une "taxe rose". Une secrétaire d'Etat a saisi le dossier.

Il existe une Woman Tax, a dénoncé lundi le collectif français Georgette Sand dans un communiqué. Il s'agit d'une différence de prix sur des produits ou des services similaires pour les hommes et les femmes, au détriment de ces dernières.

Georgette Sand a inspecté les tarifs de différents commerces, qui ont été listés ensuite sur son Tumblr womantax, lancé en septembre. A de rares exceptions près, tout est toujours plus cher pour les femmes, annonce Le Parisien, qui a interviewé l'une des membres du collectif.

"On sait qu'il y a eu des enquêtes aux Etats-Unis et on savait qu'on trouverait des différences... Mais pas autant et pas si rapidement", a témoigné la jeune femme.

Possible enquête du gouvernement

Face au succès de son tumblr, le collectif a été reçu par la secrétaire d'Etat aux droits des femmes, qui a relayé l'information au ministre de l'Economie Emmanuel Macron, qui devrait ouvrir une enquête.

En attendant, Georgette Sand a déjà lancé une pétition à l'adresse de Monoprix.

bri

Publié le 03 novembre 2014 - Modifié le 03 novembre 2014

Quelques exemples

- déodorant rose d'une marque réputée à 4,15 euros contre 4,11 euros pour le même en noir

- sachet de cinq rasoirs roses à 1,80 euro contre 1,72 euro le sachet de 10 rasoirs bleus

- gel de rasage rose à 2,61 euros contre 2,34 pour le gel de rasage bleu

- le chemisier femme chez le teinturier à 5 euros contre 4 euros la chemise homme

Situation identique aux USA

Selon une étude menée par Forbes en 2012 aux Etats-Unis, les femmes dépensent 1351 dollars de plus par an que les hommes en raison des tarifs "genrés".

Selon le magazine, une étude de l'Université de Floride arrivait alors aux mêmes conclusions que lui.