Modifié le 04 septembre 2017

Les émissions de la SSR davantage accessibles aux malentendants

Doublage d'une émission de la SSR en langue des signes.
Doublage d'une émission de la SSR en langue des signes. [Ennio Leanza)]
La SSR a signé lundi un accord avec des organisations de défense des personnes handicapées sensorielles pour rendre ses émissions plus accessibles. Il sera valable de 2018 à 2022.

Durant cette période, la SSR sous-titrera 80% de son temps d'antenne contre 50% actuellement. Les contenus audio-décrits passeront eux de 420 à 900 heures et les émissions en langue des signes de 440 à 1000 heures. Quelque 17 millions de francs seront requis en 2022 pour atteindre ces objectifs.

L'accord a été signé par sept associations: la Fédération suisse des sourds (SGB-FSS), Pro audito Schweiz, Sonos, la Fédération suisse des aveugles et des malvoyants (FSA), l'Union centrale suisse pour le bien des aveugles (UCBA), l'Association suisse de parents d'enfants déficients auditifs (ASPEDA), et Forom écoute.

Convention des Nations unies

En signant ce nouvel accord, la SSR souligne sa volonté d'accroître sensiblement les offres destinées aux personnes malentendantes et malvoyantes. Il a été mis au point dans l'esprit de la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées.

ats/pym

Publié le 04 septembre 2017 - Modifié le 04 septembre 2017