Modifié le 04 novembre 2017

Surpoids ou dénutrition, la quasi-totalité de la planète concernée

Deux femmes obèses en conversation à New York (image prétexte).
Deux femmes obèses en conversation à New York (image prétexte). [Mark Lennihan/AP - Keystone]
La quasi-totalité de la planète connaît un grave problème lié à l'alimentation, que ce soit de l'obésité due à un excès de nourriture ou de la dénutrition due au manque de nourriture, selon le Global Nutrition Report.

Les auteurs de cette étude annuelle, publiée samedi et qui porte sur 140 pays, appellent à un changement radical d'attitude dans la lutte contre cette menace pour la santé mondiale. Ils soulignent la nécessité d'augmenter les financements permettant de traiter ce double problème.

Plus de 155 millions d'enfants de moins de cinq ans sont en retard de croissance à cause d'un manque de nourriture et 52 millions ont un poids insuffisant par rapport à leur taille, souligne le rapport.

Un tiers des Américains obèses

A l'inverse, la suralimentation est en hausse partout dans le monde. Deux milliards de personnes sont en surpoids ou obèses sur les sept milliards d'habitants que compte la planète. En Amérique du Nord, un tiers des hommes et des femmes sont obèses.

Les jeunes sont également touchés: 41 millions d'enfants de moins de cinq ans sont considérés comme trop gros, indique le rapport. Dans la seule Afrique, quelque 10 millions d'enfants sont désormais considérés en surpoids.

reuters/ats/ta

Publié le 04 novembre 2017 - Modifié le 04 novembre 2017