Publié le 27 décembre 2017

Pangolin ou koala, les animaux n'ont jamais été aussi menacés qu'en 2017

Un koala, un pangolin et un hippocampe, trois espèces particulièrement menacées.
Un koala, un pangolin et un hippocampe, trois espèces particulièrement menacées. [Amy Sancetta/How Hwee Young/Barbara Walton - AP/EPA/Keystone]
Le nombre d'espèces animales et végétales menacées a atteint un nouveau record en 2017, indique mercredi le WWF dans son bilan annuel. Les pangolins, les koalas et les hippocampes sont parmi les plus en danger.

La liste rouge mondiale des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) inventorie 25'800 espèces animales et végétales menacées.

Le nouveau record négatif enregistré en 2017 concerne près de 30% de toutes les espèces examinées, note le WWF. A titre de comparaison, 24'000 espèces étaient considérées comme menacées à fin 2016.

Les insectes suisses concernés

Cette année a été particulièrement morose pour les pangolins (petit mammifère insectivore présent en Afrique et Asie), les insectes volants ou les hippocampes, s'alarme l'ONG. Les éléphants africains sont guère mieux lotis, précise encore le WWF.

Le rapport indique aussi que "plus de 40% des espèces d'insectes suisses sont désormais considérées comme menacées, et leur nombre ne cesse de croître".

ats/vkiss

Publié le 27 décembre 2017