Modifié le 13 novembre 2017

"Nous avons une responsabilité individuelle envers le climat"

Emission de CO2 en hausse, mais progression des énergies vertes: entretien avec Roger Nordmann (2-2)
Emission de CO2 en hausse, mais progression des énergies vertes: entretien avec Roger Nordmann (2/2) 19h30 / 2 min. / le 13 novembre 2017
Alors que la COP23 se tient à Bonn, le conseiller national Roger Nordmann estime sur la RTS que "nous avons une responsabilité individuelle" envers le climat, notamment lorsque les Suisses choisissent l'avion pour partir en week-end.

"Les émissions du trafic aérien au départ de la Suisse représentent 10% des émissions de CO2 du pays", explique lundi Roger Nordmann (PS/VD) dans le 19h30 de la RTS.

"Il y a là une responsabilité de chacun", affirme celui qui siège au sein de la commission de l'environnement du National.

Sur le plan international, le socialiste se montre par ailleurs optimiste quant aux efforts menés. "La Chine fait partie des Etats qui font des efforts importants. Depuis 7 ou 8 ans, un gros effort de stabilisation des émissions est fait", souligne-t-il. "Les Chinois investissent dans le renouvelable, ils savent qu'il en va de la qualité de vie chez eux, et non seulement du climat global."

>> Voir la première partie de l'entretien:

Emission de CO2 en hausse, mais progression des énergies vertes: entretien avec Roger Nordmann (1-2)
19h30 - Publié le 13 novembre 2017
 

"Les Américains s'aperçoivent que le solaire coûte moins cher"

Aux Etats-Unis également existe un courant en faveur de la réduction des émissions de C02, ajoute Roger Nordmann. A l'image d'Arnold Schwarzenegger et son tweet du jour durant la conférence sur le climat de l'ONU, la COP23:

 

"Les Américains doivent renouveler leurs infrastructures et ils s'aperçoivent qu'il est moins cher de construire du solaire ou de l'éolien que de construire une nouvelle centrale à charbon", illustre le Vaudois.

Quant à l'Europe, même avec une reprise économique, "il n'y aura pas forcément davantage de pollution", juge-t-il. "Nous assainissons doucement le parc automobile, ainsi que les bâtiments, et les énergies renouvelables progressent très fortement."

>> Lire aussi:  Les émissions de CO2 en hausse après 3 ans de stabilité, rapporte une étude

>> Lire encore: Principal pollueur du monde, la Chine se pose en leader des énergies vertes

tmun

Publié le 13 novembre 2017 - Modifié le 13 novembre 2017