Modifié le 05 juillet 2018

Surprotéger les enfants du soleil peut provoquer des carences en vitamine D

La vitamine D: un enfant sur deux présente un déficit de cette vitamine. Les rayons de soleil sont nécessaires à sa production
La vitamine D: un enfant sur deux présente un déficit de cette vitamine. Les rayons de soleil sont nécessaires à sa production 19h30 / 2 min. / le 05 juillet 2018
Dangereux à haute dose, les rayons du soleil sont aussi nécessaires à la production de vitamine D. En surprotégeant les enfants, des carences peuvent apparaître. Entre exposition et protection, quel est le bon dosage?

Avec l'arrivée de l'été, le soleil est de plus en plus présent au-dessus du ciel suisse. S'il fait le bonheur des baigneurs et des promeneurs, une surexposition peut s'avérer dangereuse: l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) estime que 350 décès par an sont liés au rayonnement solaire.

Les enfants sont une catégorie de la population particulièrement à risque et doivent donc être protégés. Adrien, par exemple, ressemble "à une momie" avec sa casquette et sa combinaison complète", rigole Yola, sa maman, interrogée dans le 19h30 de la RTS. Stéphanie, elle, ne laisse jamais Léa et Lexi "sans protection", car le soleil est "mauvais".

La vitamine D, vitale pour la croissance

Mauvais, mais aussi capital pour la croissance des tout petits, via la vitamine D. "C'est une des vitamines majeures du métabolisme de l'os", explique la pédiatre Alexandra Wilhelm-Bals. Pour les enfants, il est donc important d'en recevoir suffisamment pendant l'été, mais également pendant l'hiver, précise-t-elle.

Et comme 80% de cette vitamine provient de l'exposition aux rayons du soleil, protéger ses enfants avec de la crème solaire anti-UV peut être une arme à double tranchant. A tel point que, en Suisse, 40% des enfants présentent un déficit de vitamine D. En hiver, la proportion atteint même 60%.

Exposition contrôlée, le matin et en fin d'après-midi

Mais alors comment faire pour que les enfants aient assez de vitamine D tout en les protégeant des dangers du soleil? L'OFSP recommande tout d'abord de rester à l'ombre en milieu de journée. A ce moment, un coup de soleil peut s'attraper en 30-45 minutesd'exposition.

Les enfants peuvent en revanche jouer dehors le matin et en fin d'après-midi sans protection, afin qu'ils produisent la fameuse vitamine du soleil.

En été, il suffit d'une demi-heurele matin - visage, mains et bras découverts - pour en produire assez. Dès 15h, le stock journalier est rempli en seulement cinq minutes.

Durant la saison hivernale, le faible ensoleillement entraîne un épuisement des réserves de vitamine D après 6 à 8 semaines. De novembre à mars, il est donc fortement conseillé de donner aux enfants de la vitamine D sous forme de gouttes ou d'ampoules, vendues en pharmacie.

>> Les conseils de Fanny Moille dans le 19h30:

Fanny Moille: Comment se protéger et protéger les enfants du soleil tout en faisant le plein de vitamine D. Conseils pratiques
19h30 - Publié le 05 juillet 2018

Sujet TV: Fanny Moille

Adaptation web: rens

Publié le 05 juillet 2018 - Modifié le 05 juillet 2018