Modifié le 08 mars 2018

L'affaissement des sols menace la Silicon Valley, selon une étude

Une vue de la Silicon Valley, avec le campus de la société Apple.
Une vue de la Silicon Valley, avec le campus de la société Apple. [Noah Berger - Reuters]
La Silicon Valley, capitale américaine des nouvelles technologies près de San Francisco, est menacée par l'affaissement des sols, selon une étude. Le phénomène augmente le risque d'inondation.

Cette subsidence, s'ajoutant à la montée du niveau des océans, double le risque d'inondation dans la région d'ici 2100, selon les travaux publiés mercredi par la revue Science Advances.

La majorité du littoral de la baie de San Francisco s'enfonce d'un peu moins de 2 mm par an, mais, "dans plusieurs zones, nous avons découvert une subsidence de 10 mm par an voire davantage", expliquent les chercheurs américains.

Les infrastructures les plus exposées sont celles construites sur des zones gagnées sur la mer et qui se tassent, comme l'aéroport international de San Francisco.

Nouvelles estimations

De précédentes études, qui ne prenaient pas en compte la subsidence, estimaient qu'au moins une cinquantaine de kilomètres carrés du littoral de la baie étaient exposés à un risque d'inondation d'ici à la fin du siècle à cause de la montée des océans.

Ces nouvelles estimations se basent sur des données collectées entre 2007 et 2011 par le radar InSAR, à bord d'un satellite.

ats/jvia

Publié le 08 mars 2018 - Modifié le 08 mars 2018