Modifié le 08 mars 2018

Une discorde serbo-kosovare retarde les horloges des fours européens

Les dérèglements sont dus à une légère baisse de la fréquence électrique, sur laquelle les horloges branchées sur le réseau se synchronisent.
Les dérèglements sont dus à une légère baisse de la fréquence électrique, sur laquelle les horloges branchées sur le réseau se synchronisent. [Eric Audras / Onoky / Photononstop - AFP]
Les horloges des fours et autres appareils électroménagers prennent du retard depuis quelque temps. La faute à une baisse de la quantité d'électricité injectée par le Kosovo et la Serbie dans le réseau européen.

Selon l'association Entso-E, qui représente les gestionnaires de réseaux électriques de 25 pays d'Europe dont la Suisse, ces dérèglements sont dus à une légère baisse de la fréquence électrique, sur laquelle les horloges branchées sur le réseau se synchronisent.

Plusieurs minutes en retard

Cette fréquence est normalement de 50 hertz (vérifier le niveau actuel) dans tous les pays européens et l'heure affichée se cale sur ces 50 impulsions reçues chaque seconde. Or cette fréquence est légèrement inférieure en moyenne depuis la mi-janvier, ce qui suffit à provoquer des retards allant jusqu'à 6 minutes.

L'Entso-E, qui appelle les pays européens à agir, a indiqué mardi que cette baisse est imputable à la Serbie et au Kosovo, qui ont réduit la part d'électricité qu'ils fournissent au réseau européen.

Une des porte-parole de l'Entso-E, parle d'"un problème politique" entre la Serbie et le Kosovo. Selon l'AFP le litige concernerait l'alimentation en électricité d'une des enclaves serbes du Kosovo.

cab

Publié le 07 mars 2018 - Modifié le 08 mars 2018