Modifié le 06 mars 2018

Un 50e lancement réussi pour une fusée Falcon par la société SpaceX

Cinquantième lancement d'une fusée Falcon 9
Cinquantième lancement d'une fusée Falcon 9 L'actu en vidéo / 1 min. / le 06 mars 2018
La société américaine SpaceX a assuré tôt mardi le cinquantième tir de sa fusée Falcon 9 qui transporte un satellite de télécommunications destiné à servir l'Europe et l'Afrique du nord-ouest.

Le satellite a été placé en orbite géostationnaire (qui orbitera à 36'000 km d'altitude) après 33 minutes de vol, a annoncé SpaceX.

Pesant "six tonnes et pratiquement de la taille d'un bus de ville, ce sera le satellite géostationnaire le plus imposant que nous ayons jamais lancé", détaille Elon Musk, le patron de SpaceX.

Météo défavorable

La fusée Falcon 9 a volé pour la première fois en 2010 et elle est depuis devenue un recours fiable pour transporter des cargaisons de vivres et d'expériences scientifiques vers la Station spatiale internationale, mettre en orbite des satellites civils mais aussi des objets ultra-secrets pour le compte du gouvernement américain.

Mais elle se distingue surtout par la capacité de son premier étage à revenir se poser en douceur sur la terre ferme ou sur une plateforme en mer, avant d'être réutilisée pour un nouveau tir. Mardi toutefois, SpaceX a expliqué ne pas avoir tenté cette manoeuvre en raison des conditions météo défavorables.

ats/afp/pym

Publié le 06 mars 2018 - Modifié le 06 mars 2018