Modifié le 09 février 2018

L'archipel des Tuvalu ne disparaît pas sous l'eau mais accroît son territoire

Funafuti est un atoll des Tuvalu.
Funafuti est un atoll des Tuvalu. [Torsten BLACKWOOD - AFP]
L'archipel des Tuvalu, minuscule nation du Pacifique longtemps considérée comme vouée à une disparition prochaine à cause du réchauffement climatique, est en fait en train d'accroître son territoire, selon une nouvelle étude.

L'Université d'Auckland a passé au crible les changements dans la géographie des neuf atolls coralliens qui constituent les Tuvalu ainsi que 101 îles entre 1971 et 2014, en se servant de photographies aériennes et d'images satellite.

La surface terrestre s'est accrue de 2,9%

Durant cette période, huit atolls et les trois quarts des îles se sont agrandis. La surface terrestre s'est accrue de 2,9% alors même que le niveau de la mer montait deux fois plus que la moyenne mondiale.

"Nous avons tendance à voir les atolls du Pacifique comme des terres statiques qui seront tout simplement inondées par la hausse du niveau de la mer mais il y a de plus en plus de preuves que ces îles sont géologiquement dynamiques et en train de changer constamment", a déclaré Paul Kench, co-auteur de l'étude parue dans le journal Nature Communications.

Des facteurs comme l'orientation des vagues et les sédiments apportés pendant les tempêtes peuvent compenser l'érosion provoquée par la montée des eaux.

afp/jc

Publié le 09 février 2018 - Modifié le 09 février 2018

L'archipel des Tuvalu