Modifié le 06 octobre 2017

"La science n'a pas de limite, c'est nous qui avons des limites"

"Moi je ne sais pas travailler avec un ordinateur", a expliqué vendredi le Nobel de chimie, le professeur lausannois Jacques Dubochet, qui répondait en direct aux questions des internautes sur la page Facebook de RTSinfo.

Le Nobel de chimie Jacques Dubochet a également évoqué avec passion son parcours dans un entretien retransmis en direct: "J'ai eu beaucoup de chance dans ma vie."

Récompensé pour ses travaux sur la cryo-microscopie électronique, une méthode révolutionnaire d'observation des molécules couplée à l'imagerie 3D, Jacques Dubochet se décrit comme le "premier dyslexique officiellement reconnu dans le canton de Vaud" et "très mauvais élève à l'école".

 

La cryo-microscopie électronique permet d'étudier des échantillons biologiques sans attenter à leurs propriétés, comme cela se produit avec des colorants ou les faisceaux d'électrons dégagés par les rayons X.

Jacques Dubochet, 75 ans, est parvenu à vitrifier l'eau, ce qui permet aux biomolécules de conserver leur forme naturelle. Il a partagé son prix avec l'Américain Joachim Frank et le Britannique Richard Henderson.

>> Voir également l'émission Pardonnez-moi, avec Jacques Dubochet:

L'émission Pardonnez-moi, avec le Nobel de chimie Jacques Dubochet
L'actu en vidéo - Publié le 06 octobre 2017

cab

Publié le 06 octobre 2017 - Modifié le 06 octobre 2017